loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Pour apaiser un peu l’impact du Covid-19 sur la reprise économique mondiale, le Rwanda a rejoint la plateforme numérique internationale d’affaires de la banque centrale de Singapour. Elle permettra aux entreprises rwandaises de vendre à l’international sans entraves.

A travers son ministère du Commerce et de l’Industrie, la République du Rwanda participera au projet « Business sans Borders » (BSB), une initiative publique de l’Autorité monétaire de Singapour (MAS). Les deux pays ont signé un accord de coopération à cet effet.

Grace à son accès au BSB, un hub de solutions mondiales collaboratives qui utilise l'intelligence artificielle (IA) pour accélérer la numérisation des PME et de leurs services commerciaux, le Rwanda espère développer ses exportations et offrir à ses entreprises locales l’opportunité d’acquérir une expérience du commerce électronique transfrontalier.

Sopnendu Mohanty, le directeur de la fintech chez MAS, a déclaré que « le projet Business sans Borders, désormais opérationnalisé par Proxtera, doit être l'infrastructure mondiale basée sur l'intelligence artificielle qui réunit en un point unique de nouveaux acheteurs, de nouveaux fournisseurs, un financement plus rapide et des services commerciaux transparents ».

Michel Minega Sebera, le secrétaire permanent du ministère du Commerce et de l’Industrie, a expliqué que cette coopération « met en évidence le renforcement du partenariat fintech entre le Rwanda et Singapour, et jette les bases d’une exploitation de la fintech dans un secteur financier plus intelligent, plus efficace et plus inclusif dans nos pays respectifs ».

Pin It