loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

La stratégie de migration vers le nuage (Cloud) consiste sur le processus de transfert des opérations commerciales numériques vers le cloud. Cette migration ressemble à un déménagement physique, sauf qu'il s'agit de déplacer des données, des applications et des processus informatiques de certains centres de données vers d'autres, au lieu d'emballer et de déplacer des objets.

Les étapes de base

La migration vers le nuage dépend de la taille et de la complexité de l’environnement. Les étapes de base sont les suivants :

  • Planifier la migration : Avant de commencer, il faut comprendre les raisons du déplacement et la stratégie la mieux adaptée pour évaluer, en premier, l’environnement actuel. Il est important de calculer les besoins en matière de serveurs infonuagiques en fonction des besoins actuels pour éviter d’acheter plus que le nécessaire. En déployant une solution de gestion des performances des applications (APM), une visibilité complète en temps réel des environnements et de toutes ses dépendances sera possible.
  • Choisir l’environnement en nuage : Après avoir reçu la visibilité nécessaire pour réussir, il faut décider le type de modèle de nuage : public, hybride, privé ou multiservice (ou de services comme Google, Azure ou AWS).
  • Migrer les applications et les données : Planifiée avec précision, la migration réelle devrait se faire en douceur. Il est important de garder à l’esprit les préoccupations liées à la sécurité en nuage, comme le respect des politiques de sécurité et la planification de la sauvegarde et de la récupération des données.
  • Valider le succès après le déplacement : La migration vers le nuage n’est pas exécutée sans avoir la preuve qu’elle fonctionne comme prévu.

Les types de stratégies de migration adoptés

Cinq stratégies de migration vers le cloud sont communément adoptées, appelées les « 5 R » :

  • Ré-hébergement : Déplacer les applications vers le nuage tel quel. Les entreprises qui optent pour cette stratégie choisissent un fournisseur IaaS (Infrastructure-as-a-Service) et recréent l'architecture de leurs applications sur cette infrastructure.
  • Remaniement (Refactor) : Les entreprises qui choisissent cette stratégie réutilisent le code et les cadres existants, mais exécutent leurs applications sur la plate-forme d'un fournisseur PaaS (Platform-as-a-Service).
  • Révision : Cette stratégie consiste à étendre partiellement la base de code, puis à la déployer en la réhébergeant ou en la remaniant.
  • Reconstruction : C’est le fait de réécrire et réarchitecturer l'application depuis le début sur la plate-forme d'un fournisseur PaaS. Ce processus peut demander beaucoup de travail, mais il permet aux développeurs de tirer parti des fonctionnalités modernes des fournisseurs de PaaS.
  • Remplacement : Les entreprises peuvent également choisir de se débarrasser complètement de leurs anciennes applications et de passer à des applications SaaS (Software-as-a-Service) déjà construites, proposées par des fournisseurs tiers.

Les avantages de cette migration

À un niveau de base, la force du cloud réside dans son infrastructure élastique. Elle se manifeste notamment de plusieurs façons :

La première est la diminution des coûts d’hébergement : Dans le nuage, vous n’avez plus à vous soucier des coûts et des conditions de fonctionnement des serveurs physiques. Un centre de données tiers gère les serveurs, souvent sur la base d’un modèle d’abonnement qui permet de réduire les dépenses d’investissement.

La deuxième couvre l’agilité et l’évolutivité : Les DSI classent l’agilité opérationnelle comme l’un des principaux moteurs de l’adoption du nuage. Les services basés sur le nuage permettent non seulement d’adapter automatiquement la capacité à la demande croissante ou fluctuante, mais également aux équipes de collaborer sur les mises à jour ou les problèmes des applications depuis n’importe où plutôt que sur site.

La troisième est la diminution de l’empreinte : En utilisant le nuage, la capacité des serveurs augmente et diminue en fonction des besoins. L'impact environnemental de votre parc de centres de données pourrait même être réduit à un, voire à zéro.

La quatrième est la sécurité dans laquelle se manifeste la force du nuage : Le nuage offre une sécurité plus grande que les centres de données en stockant les données et applications sensibles de manière centralisée. La plupart des fournisseurs de services en nuage empêchent également le trafic indésirable d’accéder aux données en déployant des mises à jour de sécurité régulières.

Les défis

Assurer une migration en douceur des applications est un défi majeur pour les technologues d’aujourd’hui. Le processus de migration comporte un certain nombre de risques, même après avoir trouvé le bon fournisseur de services en nuage. Les scénarios critiques à prendre en compte sont les suivants :

  • Temps d’arrêt : Le processus de migration peut exiger la mise hors ligne temporaire des serveurs internes. Mais les pannes pourraient être désastreuses pour les performances des applications (et par extension pour la fidélité des clients) si elles ne sont pas accompagnées d’une sauvegarde ou d’une allocation de ressources appropriée.
  • Perte de données : Lors de leur passage au nuage, les données d’une entreprise sont les plus vulnérables. Certaines d’entre elles peuvent être indisponibles ou menacées de violation. Des précautions extrêmes doivent être prises pour minimiser les risques de violation en appliquant des contrôles de sécurité en nuage, tels que la gestion des accès privilégiés et le chiffrement des applications.
  • Gestion des ressources : Tous les professionnels de l'informatique ne font pas confiance au cloud. La nouvelle infrastructure peut nécessiter une formation pour les employés qui géraient auparavant des serveurs physiques. Certaines adoptions du cloud nécessitent l'introduction de rôles de gestion informatique, tandis que d'autres exigent la transformation de la dorsale.

Ce n'est un secret pour personne que la migration vers le nuage est pleine de risques et de dangers. La plupart des fournisseurs de services en nuage fiables sont en mesure d'assurer un temps de fonctionnement de 99%, avec un risque de défaillance très faible. Il est néanmoins important de disposer d'une solide stratégie de migration pour faciliter le processus.

Pin It