loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

L’Alliance Smart Africa Digital Academy (SADA) et le ministère du numérique et de la digitalisation du Bénin ont signé un protocole d’accord (MOU) pour la création d’une académie numérique nationale, en vue de promouvoir les compétences numériques en Afrique.

En effet, la SADA a pour objectif d’améliorer les qualifications en matière de compétences numériques, l’employabilité et à répondre aux besoins en talents des citoyens africains. L’académie numérique nationale soutiendra les besoins prioritaires en compétences numériques identifiés de manière unique au niveau national. En addition, ce lancement intervient après celui du Rwanda, du Ghana et du Congo. Actuellement, la pénurie de compétences numériques sur le continent ou l'évolution constante du monde numérique inspirent la création et le déploiement de cette initiative.

SADA Bénin englobera une série d’initiatives telles que des formations avancées en TIC à destination des formateurs, des cadres et des enseignants, en démarrant par la formation de 40 formateurs dans les domaines de l’intelligence artificielle et de la cybersécurité. Ces derniers formeront à leur tour d'autres formateurs afin de constituer un solide réservoir de compétences numériques.

En outre, de telles académies numériques nationales seront bientôt déployées en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, en Tunisie, au Kenya, en République Démocratique du Congo, à Djibouti et en Sierra Leone. Deux nouveaux programmes sont également mis en place par SADA pour former les jeunes et les entrepreneurs aux technologies numériques, afin de réduire le chômage et d'accroître l'esprit d'entreprise des jeunes en Afrique.  Le programme SADA d’alphabétisation numérique, quant à lui, permettra à tous les citoyens africains de se familiariser avec le numérique.

 

 

Pin It