loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

La mise en place d'un écosystème de l'internet des objets (IoT) commence au niveau de la sûreté et l'éducation, dit Yousef Abu Mutawe, chef de l'exploitation chez Zain Jordanie. Durant une entrevue accordée à Telecom Review, il a souligné la nécessité de promouvoir l'éducation en ligne, parce que " l'approche interactive est le prochain phénomène majeur ". En réalisant cet objectif, les choses se mettront en place. Il a abordé aussi l'importance de l'innovation et de l'encouragement de l'entreprenariat, ainsi que la source d'inspiration derrière le nouveau campus innovateur ZINC de Zain Jordanie, sis à Amman.

Selon le rapport annuel de CommScope, l'entreprise considère que, grce à cette acquisition, elle est mieux placée pour accélérer l'innovation dans l'industrie, contrer plus de défis liés aux réseaux filaires et sans fils avec meilleur portefeuille en matière de fibre, et mieux servir les clients sur plus de marchés dans le monde.

Telecom Review a interviewé Joseph Habib, vice-président du département des ventes et fournisseurs de services pour le Moyen-Orient et l'Afrique chez CommScope, pour discuter de  " la nouvelle image de CommScope " et de son nouveau rôle au sein de l'entreprise.

Présentez-nous la nouvelle image de CommScope et l'impact de l'acquisition de l'unité BNS de TE sur vos clients ?

En acquérant les activités relatives aux télécoms, aux services aux entreprises et aux réseaux sans fils de TE Connectivity, nous avons consolidé notre position en tant que fournisseur leader d'infrastructures de communication. Cette transaction crée une entreprise plus puissante en promouvant l'innovation, la compétence des employés et toutes les capacités pour servir les clients dans quatre domaines essentiels, à savoir :

  • Les réseaux sans fils pour milieux internes et externes
  • Les centres de données et bureaux centraux
  • Les btiments connectés et efficaces
  • Les réseaux d'accès et d'amenée (Backhaul)

Nos clients sont en tête de nos priorités et, suite à cette acquisition, ils peuvent dépendre d'un seul fournisseur qui peut répondre à tous leurs besoins en termes de couches physiques relatives à la connectivité des réseaux, qu'il soit en cuivre, en fibre ou sans fil.

L'acquisition a radicalement transformé l'ampleur, la portée et les capacités de notre société et a renforcé la présence régionale de CommScope en termes de services avant et après-vente. Elle a aussi créé de nouvelles opportunités sur nos marchés existants ou adjacents et des synergies dont CommScope et l'entreprise de solutions de réseaux haut-débit nouvellement acquise ne jouissaient pas indépendamment.

Nos clients nous considèrent comme une entreprise qui se concentre sur l'infrastructure du réseau et fournit une couverture externe, interne et filaire, ainsi que la connectivité pour entreprises.

Après avoir été nommé chef du département des fournisseurs de services pour le Moyen-Orient et l'Afrique, quelle stratégie avez-vous adoptée  pour promouvoir la croissance de l'industrie dans cette région ?

Je me concentre le plus sur nos clients et leurs priorités. Aujourd'hui, tous les gens sont accros à leurs smartphones et les consultent constamment, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur des btiments, ou même chez eux ; ils veulent rester connectés à tout moment. Actuellement, l'accès à une connexion fiable et ininterrompue, que ce soit sur un réseau haut débit ultra rapide ou 4G, est plus important que jamais.

CommScope vaut aujourd'hui 5 milliards de dollars. Nous accordons une attention exceptionnelle aux besoins de nos clients et dépensons près de deux cents millions de dollars chaque année sur la recherche et le développement, afin de répondre à ces besoins. Voilà pourquoi, nombreux sont ceux qui veulent travailler avec nous.

De plusieurs façons, la région et le marché du Moyen-Orient et d'Afrique sont devenus un hub technologique. Dans ce cadre, CommScope joue un rôle prépondérant, en collaborant avec des opérateurs sur des marchés-clés, afin de fournir les technologies  dont ils ont besoin pour subvenir aux besoins de leurs clients.

Vous avez mentionné que CommScope investit dans la recherche et le développement. Pouvez-vous nous fournir plus d'informations à ce sujet ?

Nous travaillons en partenariat avec nos clients pour anticiper leurs besoins et développer des solutions qui nous aideront à y répondre, plutôt que d'apporter des solutions à un marché qui ne répond pas à leurs exigences.

Quels sont les plus grands défis auxquels font face les clients et quelles sont les mesures prises par CommScope pour les surmonter ?

Le plus grand défi auquel font face les clients aujourd'hui est l'augmentation du trafic de données et le besoin croissant en matière de connectivité qui en découle. Il y a quelques années, le service SMS était le plus demandé. Aujourd'hui, il existe une grande variété d'applications, de contenus et d'appareils. Les gens veulent être connectés à tout moment et ont donc besoin d'un haut débit fiable.

Chez CommScope, notre premier objectif est de créer une technologie qui permette à nos clients de répondre à l'augmentation du trafic de données et de collaborer avec les opérateurs et fournisseurs de services pour créer les meilleures solutions de capacité et de couverture au Moyen-Orient et en Afrique.

Comment voyez-vous l'industrie d'ici cinq ans ? Les fournisseurs de services peuvent-ils prendre certaines mesures pour se préparer à l'avenir ?

Le taux de pénétration des smartphones est extrêmement élevé actuellement au Moyen-Orient et en Afrique et je m'attends à plus de croissance.

CommScope a mené une enquête auprès de la génération du millénaire (née entre 1980 et 2000), récoltant des résultats assez intéressants. Par exemple, 50 pour cent des personnes interrogées sont prêtes à consacrer 5 pour cent de leurs salaires annuels pour avoir accès à l'internet ultrarapide pendant un an, contre seulement 22 pour cent de la génération du baby-boom.

Les recherches montrent que la génération du millénaire est fortement attachée à ses combinés.  Selon l'enquête, trois personnes sur quatre de cette même génération, soit 73 pour cent des personnes interrogées, préfèrent abandonner leurs chaînes télévisées diffusées par cble ou satellite au lieu de leurs smartphones, contre 2 personnes sur cinq (42 pour cent) de la génération du baby-boom.

Nous témoignons de l'évolution des villes intelligentes, technologies Cloud et applications IoT qui ne sont que quelques exemples du progrès technologique et de l'innovation que connaît la région. L'environnement connaît un changement et nous sommes conscients du besoin croissant en matière de haut débit et de connectivité qui ne cesseront de croître à l'avenir.

Avez-vous remarqué d'autres éléments surprenants à l'issue de l'enquête sur la génération du millénaire ?

Il y avait un élément très intéressant relatif aux solutions de connectivité à l'intérieur des btiments (IBS). La génération du millénaire considère qu'il est très important de rester toujours connecté, non seulement quand on est à l'extérieur ou chez soi, mais aussi à l'intérieur des btiments où l'on passe la majorité de son temps.

En effet, cette génération passe quotidiennement sur Twitter ou d'autres applications de messagerie le triple du temps passé par la génération du baby-boom, et ce à l'intérieur des btiments, soulignant ainsi l'importance des solutions destinées aux milieux internes (IBS).

En outre, selon une étude récente menée par Coleman Parkes, la valeur d'un bien immobilier doté d'une solution IBS pourrait augmenter de 80 pour cent.

Que signifient ces résultats pour les opérateurs du Moyen-Orient ?

Tout d'abord, ils soulignent la nécessité de mettre en place des réseaux qui supportent l'augmentation du trafic de données et le besoin continu et croissant en matière de haut-débit. Deuxièmement, ils mettent en relief l'importance d'avoir une connexion fiable n'importe où, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur des btiments.

C'est là qu'intervient le rôle de CommScope qui peut soutenir ses clients en fournissant les solutions relatives à la capacité et la couverture demandées par leurs abonnés.

Pin It