loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Camtel, SudaChad, et Sudatel unissent leurs forces pour établir un accès au réseau internet de l’Afrique de l’Ouest à l’Afrique de l’Est (WE-AFRICA-NA).

L’annonce a été faite à Dubai en marge de la conférence internationale sur les télécoms « Capacity Middle East » par Judith Yah Sunday, DG Camtel, Magdi Mohammed Abdallah Taha, DG Sudatel et Khalid Mohamed Abdelatif Alhaj, DG SudaChad.

Il s’agit d’un partenariat stratégique qui verra la commercialisation du West to East Africa-Network Access (WE-Africa-NA), un câble terrestre continu reliant les régions de l’Ouest et de l’Est de l’Afrique de Port-Soudan sur la Mer Rouge au Soudan à Kribi sur l’Océan Atlantique au Cameroun via le Tchad au centre du continent. Ce partenariat vient répondre à la demande de connectivite de données a haut débit sur le continent et vise à soutenir la demande croissante de transit à faible latence sur et à travers le continent.

Camtel, l’opérateur public et historique des télécommunications au Cameroun dispose de droits d’accès sur quatre câbles sous-marins essentiels pour la connectivité de la sous-région, à savoir : WACS3, SAT3, NCSCS et la câble sous-marin SAIL qui relie le Cameroun au Brésil. Avec WE-Africa-NA, Camtel permet aux opérateurs de réseaux d’Afrique de l’Est et du Moyen-Orient de se connecter directement au continent européen et américain à travers ses différentes stations d’atterrissement de câble sur l’Océan Atlantique.

En tant qu’opérateur d’infrastructures de télécommunications du Cameroun, Camtel ambitionne de se positionner comme la plaque tournante de la région de l’Afrique subsaharienne avec une connectivité transfrontalière complète en fibre optique étendant ses solides actifs de câble sous-marin international et son Data Center au profit des fournisseurs de services de communication au Cameroun et dans les pays voisins comme le Tchad, le Gabon, le Nigeria, entre autres.

Judith Yah Sunday, DG de Camtel a expliqué que « ce partenariat historique entre Camtel, SudaChad et Sudatel représente une étape importante dans la collaboration intra-africaine sur le développement de l’économie numérique. Le réseau continu WE-Africa-NA accélèrera la pénétration des services haut débit sur tout le continent tout en maximisant la monétisation des actifs d’infrastructure de réseau de la région, conformément à notre ambition de faire du Cameroun le hub numérique de l’Afrique subsaharienne ».

Pin It