loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Chokri Ben Abdallah, directeur de l'ingénierie réseaux et services chez Orange Tunisie, a déclaré que d'ici la fin de l'année, Orange Tunisie prévoit passer de l'IPv4 (Internet Protocol version 4) à l'IPv6.

« Cette année, on a choisi de travailler sur le mobile qui est un segment très demandeur d’adresses IP… D’ici à la fin de 2022, on aura des clients mobiles en IPv6 », a déclaré ben Abdallah. Toutefois, avant le déploiement effectif, l'opérateur a dû passer par des séries de tests depuis 2017- 2018, notamment avec les entreprises.

Selon l’opérateur, cette phase d’essai a donné davantage de fluidité aux phases suivantes, à savoir les travaux sur le réseau mobile lancés en 2020 avec l’augmentation du taux d’usage de l’internet et des besoins en ressources IP, dû entre autres à la crise de la Covid-19.

Selon S.E. Ing. Mohamed Ben Amor, directeur général de l'AITCO, le passage à l'IPV6 est désormais une urgence, vu que l'IPV4 a atteint ses limites. Alors, pour éviter des réseaux isolés, il faut accélérer le passage à IPv6, sachant qu'à terme, les équipements compatibles avec IPv4 ne seront plus disponibles. Le nouveau protocole permet notamment d’envoyer des éléments réseau aux adresses IPv6 et d’acheminer des paquets entre sous-réseaux. Il devrait notamment permettre une meilleure gestion du réseau, une cybersécurité mieux maîtrisée et un alignement technologique avec le reste du monde.

Pin It