loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Les Seychelles sont en voie d’étudier l’introduction d’un nouveau système de câble par l’opérateur de télécommunications seychellois Intelvision. À cet effet, la compagnie a signé un accord avec le géant britannique Vodafone, soutenue par la société financière internationale (IFC) qui financera le projet avec 20 millions USD.

Ce projet facilitera la connectivité entre les Seychelles et le futur réseau de câbles sous-marins à fibre optique 2Africa qui sera déployé au second semestre 2023. Il servira de complément au système existant Seychelles East Africa System (SEAS), avec une capacité de plus de 600 Gb/s de bande passante internationale. Ce partenariat permettra à l’opérateur seychellois de fournir des réseaux mobiles 4G et 5G à travers Mahé, et toutes les autres îles intérieures.

Cette annonce intervient trois mois après que les Seychelles se sont connectées au Pakistan East Africa Cable Express (PEACE). Divers investissements ont été réalisés afin de limiter l'impact négatif de la pandémie sur les économies locales et d'accélérer leur redressement en se concentrant sur les économies numériques.

Le nouveau système de câble va révolutionner l'expérience Internet pour les résidents des Seychelles et renforcer l'infrastructure de télécommunications locale, selon Mukesh Valabhji, président-directeur général d'Intelvision. Par la suite, cette collaboration devrait permettre de réduire les coûts de connectivité pour les opérateurs de télécommunications nationaux et les populations, et stimuler la concurrence pour les services de données fixes à large bande et mobiles.

Pin It