loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Sonatel, une filiale du groupe Orange, a remporté le contrat du câble sous-marin à fibre optique 2Africa de Meta au Sénégal. Christel Heydemann, la nouvelle PDG du groupe Orange, a fait cette annonce lors de sa première visite en Afrique.

Le projet 2Africa a été initialement annoncé en février par un consortium composé de Meta, China Mobile International, MTN GlobalConnect, Orange, STC, Telecom Egypt, Vodafone et WIOCC maisa été officiellement lancé en mai 2020, en réponse à l’explosion de la demande de connectivité haut débit en Afrique. La construction et l’installation de l’infrastructure sont réalisées par la société Alcatel Submarine Networks.

Ce nouveau câble s'ajoutera aux 4 infrastructures de ce type déjà exploitées par Sonatel : SAT-3, ACE, Atlantis-2 et SHARE. Par ailleurs, le centre de données de Sonatel à Rufisque a récemment été doté d'une deuxième salle. La filiale d'Orange a pour objectif de fournir la meilleure qualité de services au Sénégal d'ici 2023 en réalisant ces investissements pour apporter la 4G partout dans le pays.

Long de 45 000 kilomètres, 2Africa devrait être opérationnel en 2023/2024. Pour répondre à la demande croissante de connectivité à large bande, Sonatel devrait être en mesure d'augmenter considérablement sa capacité grâce à son démarrage. La nouvelle infrastructure devrait également faciliter le déploiement de la 4G, de la 5G et de l’accès haut débit fixe.

Pin It