loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le groupe canadien Bell Canada a annoncé des résultats 2016 en forte progression mais à peu près conformes aux attentes avec un secteur des télécommunications plus dynamique que celui des médias.

Le bénéfice net pour l'ensemble de l'année a atteint près de 3,1 milliards de dollars canadiens, en hausse de 13% par rapport à 2015.

Cette croissance s'explique, selon Bell Canada, par la croissance du chiffre d'affaires, notamment grâce aux produits tirés des services et à l'augmentation des abonnés mobiles.

Le chiffre d'affaires annuel a totalisé 21,7 milliards de dollars, en hausse de 1% par rapport à 2015. Pour les trois mois d'octobre à décembre, le bénéfice net a atteint 699 millions de dollars, en hausse de 29% sur celui du quatrième trimestre 2015.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 76 cents, un résultat légèrement en deçà des attentes des analystes, qui tablaient sur un bénéfice de 78 cents.

Le chiffre d'affaires trimestriel s'est élevé à 5,7 milliards de dollars, en progression de 1,8% et légèrement supérieur aux prévisions des analystes, grâce à l'ajout de 112,393 abonnés aux services mobiles, mais aussi à la croissance des activités de fourniture d'accès internet et de la télévision haute définition.

Pour les activités sans fil, le chiffre d'affaires a augmenté de 6,4% à près de 1,9 milliard de dollars. Cette progression a été nourrie par l'augmentation des produits tirés des services. Pour les activités filaires, le chiffre d'affaires a diminué de 0,8% à 3,1 milliards de dollars en raison de la diminution des revenus tirés des services, des ventes de minutes sur les appels internationaux et des dépenses  des clients d'affaires.

Pin It