loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

L’Autorité nationale des technologies de l’information d’Ouganda (NITA-U) a mis pour objectif d’atteindre, dans les six prochains moins, 500 bornes Wi-Fi déployées pour fournir l’accès à Internet sans fil gratuit aux populations. Elle a pu réaliser à ce jour 284 sites situés à Kampala, Wakiso et Entebbe, 216 autres nouvelles bornes Wi-Fi sont prévues au cours des six prochains mois dans le pays.

En 2015, NITA-U avait été confié la réalisation de ce projet de connectivité sans fils après avoir gagner un appel d’offres international. La société gère ce marché au prix de 4,7 millions de dollars (17,7 milliards de shillings) pour 15 ans. D’après Steven Kivenga, le responsable du marketing et des communications chez NITA-U, les nouveaux sites seront déployés dans les zones rurales où l'infrastructure nationale à fibre optique a été étendue, comme dans la région du West Nile.

La NITA-U avait rencontré des problèmes de saturation de réseau dans le passé une fois le projet a vu le jour : un plus grand nombre de personnes a voulu accéder au service Internet que ce qui était prévu. Cependant, la compagnie affirme que la plateforme a été réorganisée et elle peut accueillir aujourd’hui tous les utilisateurs qui désirent s’y connecter.

La connexion sans fil sera proposée dans des emplacements choisis à Kampala et à Entebbe entre 18h00 et 6h00 du lundi au vendredi et entre 15h00 et 6h00 le week-end. Elle offrira un trafic de 2Mbps. Pour éviter une mauvaise utilisation du réseau sans fil, ce dernier bloque l'accès à certains services, notamment la voix sur IP, les mises à jour d’applications, les sites web de diffusion de vidéos, les sites de téléchargements de torrent, les sites pornographiques.

 

Pin It