loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

L'agence de notation Standard & Poor's (S&P) a annoncé avoir abaissé la note des trois opérateurs européens de satellites, Eutelsat, SES et Inmarsat, expliquant s'attendre à une baisse des revenus du secteur.

L'agence a abaissé la note du luxembourgeois SES et du français Eutelsat de BBB à BBB-, avec une perspective stable, et celle du britannique Inmarsat de BB+ à BB, avec une perspective négative.

Cette décision reflète « l'affaiblissement des perspectives de revenus pour toute l'industrie », qu'elle explique notamment par « une féroce compétition par le prix » entre les acteurs sur le secteur vidéo et des perspectives « moins favorables qu'attendu » concernant le secteur des données.

« Les revenus issus des services médias, qui ont été pendant longtemps la colonne vertébrale du secteur, sont actuellement sous pression. Dans le même temps, de nombreux acteurs parient sur les opportunités de croissance créées par la mobilité mais nous ne pensons pas qu'il y aura suffisamment de demande », ont détaillé les analystes de S&P dans une note sectorielle.

« Du fait de la compétition grandissante, nous anticipons une pression accrue sur les prix pour les services traditionnels et voix et de données. Nous pensons que les fournisseurs de services satellites géostationnaires seront plus fortement touchés par les baisses de prix lors des renouvellements de contrats », a ajouté l'agence dans sa note.

Toutes deux cotées à la Bourse de Paris, SES et Eutelsat ont publié fin octobre leurs résultats trimestriels, avec un chiffre d'affaires en hausse de 2% pour SES, à 488 millions d'euros, et en repli de 4% à 335,1 millions d'euros pour Eutelsat.

Pin It

Dernier Numéro