loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

La maison connectée n’est plus un rêve et n’a aucun lien avec la science-fiction. Le

concept de la maison intelligente existe depuis plusieurs années et peut être défini de plusieurs façons. Certes, elle   est celle où l’utilisation d’appareils ménagers et autres services sont facilités grâce à une connexion Internet. C’est grâce aux technologies que le consommateur peut mieux contrôler tous les aspects de sa vie quotidienne pour mieux répartir son temps sans rien laisser tomber, qu’il  soit présent à la maison ou ailleurs.

La maison est une structure vitale. Elle nous offre le confort physique, ainsi que le sentiment d’appartenance et de sécurité Les modes de vie des gens sont  de plus en plus compliqués et leurs emplois du temps sont toujours chargés. Toutefois, ils ont besoin de rester en bonne santé, d'organiser leur vie familiale et de conserver un certain sentiment de sécurité et de tranquillité d'esprit. Pour répondre à ces besoins, la maison devient un creuset de différents services connectés offerts par une série d'acteurs de l'industrie.

Les foyers connectés donnent aux membres de la famille l'ultime contrôle sur ce qui se passe sous leurs toits, qu'ils soient présents ou non. La capacité de surveiller et de manipuler les appareils, qui se trouvent à l’intérieur de la maison à distance, va rendre la vie des gens beaucoup plus facile.

En 2015, Ericsson a mené une étude pour montrer comment une maison connectée peut faciliter le travail et la façon dont les gens y perçoivent la vie. Cette étude s’est concentrée sur huit domaines liés aux besoins, aux tâches et aux routines des ménages, ainsi que sur les moyens à travers lesquels une maison connectée peut les faciliter à l’aide d’appareils intelligents.

La sécurité à la maison

La sécurité à domicile concerne la famille, les animaux domestiques et les objets en cas d’absence des propriétaires. Les outils ou services appropriés seraient des caméras pour filmer la maison, le verrouillage et déverrouillage des portes à distance, ainsi que les notifications de détection de mouvements et d’alertes en cas de cambriolage, d'incendie ou d'inondation.

L’énergie

Cette catégorie englobe à la fois la surveillance de l'énergie et la gestion de sa consommation. Il est très important de pouvoir créer l’ambiance idéale et de régler l'éclairage selon les besoins, sans oublier les compteurs, thermostats et commutateurs intelligents. L’économie d'énergie et la réduction des impacts environnementaux sont également essentiels.

Les tâches ménagères

A cause des emplois du temps de plus en plus chargés, les membres de la famille ont du mal à gérer leurs tâches ménagères. Les services d'entretien ménager concernent des appareils comme les réfrigérateurs et les lave-vaisselle qui peuvent être surveillés et contrôlés à distance.

Le divertissement

Les services de divertissement assurent l’accès des consommateurs à une grande variété de contenus multimédia, à partir de n'importe quel endroit, y compris leur maison. Les technologies de cette catégorie permettent de diffuser du contenu vidéo en ligne et de connecter tout type de périphériques à Internet.

Santé et bien-être

Cette catégorie se concentre sur la possibilité de prévenir les problèmes de santé et de surveiller l’état des personnes malades. Les services comprennent le suivi de remise en forme, grâce à des dispositifs portables, les appareils de surveillance du corps et la communication continue avec les médecins.

La socialisation

Pendant la journée, les consommateurs veulent rester en contact avec leurs amis et leur famille. Cela implique l'utilisation d'applications et de dispositifs pour la communication et le réseautage social.

L’organisation
Le respect des horaires, ainsi que l’organisation et la gestion du temps représentent un élément essentiel de notre vie quotidienne. Les services typiques comprennent des calendriers partagés en ligne et des systèmes de notification pour toute la famille.

Les achats d’épicerie et repas

Une vie bien remplie peut empêcher les consommateurs de faire leur shopping quotidien et de cuisiner à leurs familles des repas sains de façon régulière. Cette catégorie comprend des services tels que les achats d'épicerie en ligne et la livraison des produits, ainsi que des alertes lorsque les réserves alimentaires sont insuffisantes.

Cette étude a révélé que les consommateurs sont très intéressés par l'idée de la maison connectée, sachant que 47% des personnes interrogées ont répondu positivement. Les pourcentages d'intérêt les plus élevés étaient relatifs à la sécurité domestique, l'énergie et la santé.

Le marché des maisons connectées

L'opérateur français SFR propose un forfait qui comprend la surveillance du domicile, en plus des abonnements traditionnels à Internet, à la TV et à la téléphonie fixe, pour 48,99 euros par mois (32,99 euros par mois, en promotion dans la fibre). Le pack comprend un ensemble d’appareils connectés comprenant : une caméra de surveillance, un détecteur de fumée, un détecteur de mouvements et une sirène.

Apple possède une plate-forme visant à piloter les objets connectés de la maison depuis son iPhone ou son iPad. Autrement dit, il offre un service similaire à celui développé par les opérateurs de télécoms, ce qui les priverait d'une source potentielle de revenus. Mais, alors que les opérateurs misent sur un système d'abonnement, le modèle économique d'Apple repose sur l'achat des objets connectés.

Google a également investi dans la «maison intelligente» en acquérant la start-up Nest. Celle-ci développe des outils au design travaillé, répondant aux besoins de la «maison intelligente». Son produit le plus connu est le thermostat connecté. Ce dernier enregistre les habitudes des habitants d'une maison et règle ainsi automatiquement la température des pièces au cours de la journée. Nest a également lancé le détecteur de fumée intelligent Protect qui indique la pièce dans laquelle il décèle le déclenchement d’un feu. L'appareil est aussi capable de détecter la présence de monoxyde de carbone, un gaz inodore souvent mortel. Enfin, si vous n'êtes pas chez vous, Protect envoie des alertes sur votre smartphone.

Le fabricant coréen LG possède lui aussi sa propre gamme de produits « intelligents » pour la maison. Il a conçu le capteur SmartThinQ, capable de surveiller le comportement des appareils électroménagers et d’envoyer des notifications sur smartphone. Ce petit objet amovible peut être placé sur la machine à laver ou le réfrigérateur, par exemple. Il communique avec le smartphone via une application à laquelle il transmet des données relatives à la température, les vibrations, etc… LG a également dévoilé «Home Chat», un système qui entre en contact avec les appareils électroménagers de la même marque pour programmer à distance un robot aspirateur ou prévenir les propriétaires par SMS quand la lessive est terminée.

Samsung propose, quant à lui, trois services principaux: Device Control, Home View et Smart Customer Service. Device Control permet de contrôler les objets connectés pour, entre autres, allumer la climatisation ou encore lancer son robot aspirateur. Home View est un système de surveillance à travers des caméras présentes sur les objets connectés. Enfin, Smart Customer Service est consacré à la surveillance technique des appareils, notamment en cas de panne ou de dysfonctionnement. Il s’agit donc d’un système de maintenance à distance.

Le groupe Somfy, spécialisé dans la fabrication d’automatismes pour la maison, veut accélérer son développement dans le domaine de la « maison connectée », espérant doubler ses ventes d’outils de gestion à distance des équipements domestiques.

Somfy accélère la transition vers un monde connecté à travers le renouvellement de sa gamme de produits et plusieurs améliorations technologiques. Depuis le lancement en 2010 de cette activité, le groupe a vendu 500 000 plates-formes Tahoma permettant de gérer à distance des équipements de la maison (volets roulants, portail, fenêtres, etc.). L’entreprise entend se donner pour objectif la vente d’un million d’unités en 2016-2017, selon Thomas André, chef du projet « Maison connectée », qui affirme que la croissance des ventes de ce produit avait été de 60 pour cent en 2015.

Pour soutenir sa progression, le groupe Somfy mise sur la nouvelle version de sa box Tahoma, permettant de piloter plus de 150 équipements de maison, depuis un smartphone, y compris une caméra ou un détecteur de présence. Outre les produits Somfy, le système est compatible avec les équipements d'autres fabricants, dans des domaines comme l'éclairage ou le chauffage.

En parallèle, le groupe a lancé le système Connexoon, un module qui cible ses métiers historiques (fenêtre, portail, porte de garage) et permet de gérer une dizaine d'équipements.

En présence des services déjà cités et des plates-formes développées, pouvons-nous dire que les maisons connectées sont toujours inaccessibles ?

Pin It

Dernier Numéro