loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Sony est "" de nouveau sur le chemin de la croissance "", selon les mots de son PDG Kazuo Hirai qui cite entre autres le jeu vidéo comme locomotive, mais veut aussi relever à nouveau le défi de la robotique.

Sony a renoué, au terme de l'exercice comptable passé, avec de solides bénéfices et espère également une bonne année 2016-2017. Le groupe, espère dégager en 2017-2018 "" un bénéfice d'exploitation de plus de 500 milliards de yens, ce qui n'est jusqu'à présent arrivé qu'une seule fois dans l'histoire de Sony, en 1997 "", a souligné Hirai. "" L'activité des TV est sortie du rouge, celle des mobiles devrait redevenir positive cette année "", a-t-il insisté.

Si Sony a quelque peu revu en baisse les profits attendus en 2017-18 dans plusieurs activités, le groupe a en revanche nettement relevé son estimation pour l'activité des jeux qui est clairement devenue la vache à lait, devant l'électronique de salon et l'audio.

"" Les consoles de jeu PS4 se vendent à un rythme qui n'a jamais été atteint dans l'histoire de la gamme PlayStation, et le concept dans son ensemble est très bien accueilli par le public "", s'est vanté le PDG aux commandes depuis quatre ans.

Par ailleurs, Sony entend se distinguer par une gamme resserrée de produits plutôt haut de gamme (TV, appareils photos, smartphones, baladeurs Walkman, etc.), mais se dit aussi enclin à innover là où on ne l'attend plus forcément, par exemple dans la robotique qu'il semblait avoir abandonnée avec l'arrêt du développement du chien Aibo il y a dix ans.

"" Nous avons commencé de concevoir un nouveau robot susceptible d'être un objet d'attendrissement "", a confié Hirai sans livrer plus de détails.

Pin It

Dernier Numéro