loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le marché de la publicité numérique a progressé de 6 pour cent au premier semestre de 2016 en France et devrait continuer sur ce rythme, selon l'Observatoire de l'e-pub.


Sur le premier trimestre à lui seul, la pub numérique a dépassé d'une courte tête la TV avec 30 pour cent des investissements dans les médias, contre 29,7 pour cent pour la pub télévisée et 18,1 pour cent pour la presse, selon l'étude réalisée par le cabinet PwC pour le Syndicat des régies internet (SRI) et l'Union des entreprises de conseil et d'achats médias (Udecam).

La publicité sur mobile a tiré le marché du numérique avec un bond de 71 pour cent au premier semestre de 2016. Les investissements sur mobile s'accélèrent et représentent 425 millions d'euros. Par catégorie, les liens sponsorisés ou "" Search "" restent le principal secteur de la publicité numérique (56 pour cent). Le "" Search "" progresse de 3 pour cent et compte pour 929 millions d'euros.

Le "" Display "" (bannières, vidéo) est en croissance de 13,7 pour cent et compte pour 547 millions d'euros. Il représente désormais 33 pour cent des investissements numériques. Dans cette catégorie, la pub sur les réseaux sociaux montre une forte progression de 59 pour cent sur la période. Le solde (affiliation, comparateurs et e-mailing) ressort stable et atteint un total de 222 millions d'euros, soit 11 pour cent des investissements.

La publicité programmatique a franchi pour la première fois la barre des 50 pour cent du "" display "", ce qui signale l'automatisation croissante de cette industrie. Le programmatique devrait même atteindre 60 pour cent du marché sur l'année, estime Matthieu Aubusson, alors que la presse et la télévision s'y mettent aussi.

Pin It

Dernier Numéro