loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le progrès technologique ne cesse d'affecter divers secteurs et industries, créant de nouvelles tendances. Le  souffle de ce développement a eu son impact bien clair sur la vente des PC qui, dans le temps, avaient révolutionné toute l'industrie. L'ordinateur personnel portable avait remplacé l'ordinateur traditionnel, du simple fait qu'il était plus pratique à utiliser et transporter, et bientôt, le smartphone est venu prendre la place des PC.


La vente des PC a amorcé sa chute depuis 2015. En effet, selon le cabinet d'études IDC, 7,2 millions d'ordinateurs de moins ont été vendus au quatrième trimestre de 2015 comparé à  la même période de 2014.

Le marché mondial des PC a connu une grande chute à cause de plusieurs facteurs. Tout d'abord, après leur grand succès, les tablettes ont cannibalisées leur vente. Puis, est apparu le smartphone comprenant toutes les fonctions d'un ordinateur et garantissant un accès immédiat de n'importe où à l'internet et à tous autres services. Bien sûr, le consommateur a dû suivre la nouvelle tendance et remplacer son PC par un combiné intelligent qui est souvent moins onéreux que l'ordinateur. Par conséquent, la demande sur le PC a régressé, menant à la diminution de ses ventes.

Il faut aussi mentionner le facteur du taux de change qui explique cette régression.  Sur un marché dominé par le dollar, l'évolution du taux de change génère une augmentation des prix de vente, ce qui rend les ordinateurs moins attrayants aux yeux des consommateurs.

Les chiffres enregistrés au début de 2016 n'étaient pas meilleurs que ceux enregistrés en 2015. Au premier trimestre de 2016, la livraison de PC a reculé de 9,6 pour cent et passé sous le seuil de 65 millions d'unités, sachant que la dernière fois que ce nombre a été enregistré était en 2007. Face à cette réalité, plusieurs fabricants de PC ont baissé les bras, tel que Toshiba qui a annoncé qu'il allait quitter le marché des PC suite à des difficultés financières illustrées par une perte record de près de 4 milliards d'euros enregistrée à la fin de l'année fiscale clôturée en avril 2016.

Toutefois, bien que l'avenir des PC semble être sombre, il existe une lueur d'espoir au niveau des ordinateurs portables et de bureau que les entreprises achètent encore, et au niveau des hybrides qui sont des tablettes pouvant se transformer d'un coup en un ordinateur avec clavier. Les estimations montrent que cette tendance pourrait s'inverser au cours des années à venir grâce au Windows 10 qui peut raviver l'industrie des PC, d'autant plus que le marché des tablettes connaît néanmoins une saturation.

D'autre part, une opportunité sans pareille pouvant réanimer la vente des PC, se présente dans les pays émergents surtout en Asie Pacifique, Amérique Latine et  Moyen-Orient.

Pin It

Dernier Numéro