loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le président de la République algérien, Abdelmadjid Tebboune, a mis fin aux fonctions du ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, rapporte un communiqué des services du Premier ministre.

« Le président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, a mis fin, à compter de ce jour, aux fonctions de Monsieur Brahim Boumzar, ministre de la Poste et des Télécommunications », précise le communiqué.

« Comme il a chargé Monsieur Sid-Ahmed Ferroukhi, ministre de la Pêche et des Productions halieutiques d’assurer l’intérim du ministre de la Poste et des Télécommunications », ajoute la même source.

Le communiqué des services du Premier ministre ne précise pas les raisons du limogeage du ministre Brahim Boumzar.

Il convient de rappeler que Brahim Boumzar, depuis sa nomination à la tête du département de la Poste et des Télécommunications, a eu à gérer deux dossiers : l’amélioration du débit de la connexion internet et la crise des liquidités au niveau des bureaux de poste.

Le désormais ex-ministre de la Poste et des Télécommunications Brahim Boumzar a réagi après être écarté du gouvernement Djerad  en disant, «Tout début a une fin».

«Tout début a une fin…Aujourd’hui, il a été mis fin a ma mission dont le président de la République m’a honoré. O Allah, Sois-en témoin que je n’ai ménagé aucun effort pour remplir cette tâche. C’est une période soldée -malgré les difficultés- par un certain nombre de réalisations, entre autres le renforcement des capacités nationales en télécommunications qui sera un support devant assurer une amélioration continue des services offerts à nos citoyens », a indiqué Boumzar sur Twitter.

Pin It

Dernier Numéro