loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

En 2016, le potentiel de la téléphonie mobile a largement évolué, en matière de prix, de qualité de services, de couverture et d'offres. Cependant, si les services mobiles jouent un rôle considérable sur le plan du développement de l'économie, il n'en demeure pas moins qu'une certaine hiérarchie persiste entre les multiples opérateurs.


L'année 2016 a témoigné d'un accroissement continu des débits, avec, notamment, le déploiement, sur la plupart des territoires, de la 4G : des débits d'internet mobile qui continuent à s'améliorer avec l'essor que connaît cette génération, une expansion à l'ensemble des zones urbaines, des gains de couverture constituant le fruit de maints investissements entrepris par les différents opérateurs, etc. Toutefois, l'écart de qualité entre les zones urbaines et rurales de par le monde demeure important, qu'il s'agisse d'appels vocaux ou de débits.

Cette année a également constitué la phase où les revenus générés par les abonnements à la 4G ont surpassé ceux de la 3G, phénomène qui a été observé aux Etats-Unis et sur plusieurs marchés en Asie. Le cabinet StrategyAnalytics avait précisé, qu'en 2016, la 4G devrait "" générer près de la moitié (49%) du chiffre d'affaires des abonnements mobiles pour l'ensemble des opérateurs mondiaux alors que le très haut débit ne représente que 25% des abonnés "".

Les opérateurs lancent la 4G

Tunisie Telecom a annoncé le lancement officiel des offres 4G. En tant qu'opérateur national, il a largement investi dans la promotion de ses différents services et offres.  C'est dans ce contexte qu'il lance aujourd'hui ses services 4G aux mêmes prix de ceux de la 3G pour satisfaire davantage sa clientèle.

L'opérateur mobile libanais Alfa, géré par Orascom Telecom, et Nokia, ont lancé le premier réseau 4G LTE-Advanced au Liban, dans le cadre d'un accord signé entre les deux entreprises. Ce réseau permet à Alfa de fournir à ses abonnés une plus grande vitesse de téléchargement, atteignant 262.5 Mbits/sec, pour pouvoir visionner des vidéos en qualité HD et faire fonctionner d'autres applications générant d'énormes trafics de données.

Après avoir obtenu sa licence définitive d'établissement et d'exploitation de réseaux publics de télécommunications mobiles de quatrième génération (4G) et la notification officielle de l'Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT), Ooredoo Algérie a annoncé le lancement commercial de ses services 4G, assurant qu'il n'y aura pas d'augmentation de tarifs. De plus, cette transition sera très aisée et n'exigera pas un changement de numéro. Toutefois, les clients doivent avoir une carte SIM compatible avec la 4G et un smartphone adapté.

Bouygues Telecom a annoncé le lancement à l'essai, dans huit villes moyennes, d'une nouvelle box 4Gpermettant aux abonnés d'être connectés à internet à leur domicile via le réseau cellulaire, plutôt que les réseaux de télécoms terrestres.

L'Afrique, un modèle qui prospère

D'après un rapport établi en novembre 2016 par l'entreprise britannique Ovum Ltd. (spécialisée dans l'analyse stratégique concernant l'industrie des réseaux et des télécommunications), l'Afrique est supposée enregistrer un milliard d'abonnements mobiles au quatrième trimestre de l'année en cours, pour atteindre 1,02 milliard d'ici fin 2016.  Le rapport prévoit, dans le même ordre d'idées, un nombre total d'abonnements mobiles qui atteindra la barre des 1,33 milliard, d'ici fin 2021, sur tout le continent africain.

Deuxième marché au monde en termes d'usagers, l'Afrique, qui est l'espace géographique le moins bien couvert, témoigne, en contrepartie, d'une extension des réseaux vers les zones rurales et de développement d'offres adaptées aux enjeux locaux. Alors qu'au début de l'année 2016, selon un rapport présenté par le réseau mondial des opérateurs de téléphonie mobile GSMA, 46% des Africains (557 millions d'abonnés uniques) avaient souscrit à des offres de téléphonie mobile.

Les spécialistes prévoient des chiffres qui vont grimper, d'ici 2020, pour atteindre 725 millions d'abonnés uniques, surtout au Nigeria, en Éthiopie, en Égypte,  au Kenya, en Tanzanie, en République démocratique du Congo (RDC) et en Algérie.

La marche en avant vers la 5G

L'année 2016 a été cruciale en matière de télécommunications, constituant ainsi le relais menant à une standardisation de la 5G qui se fera probablement en 2017. En effet, la carte géographique spécialisée, qui indique les grandes étapes de normalisation et de standardisation de cette technologie qui doit supplanter la quatrième génération, a été revue dans le but de déployer les premiers modèles commerciaux de la 5G, aux alentours de 2019. Alors qu'avec la 4G, l'objectif était d'atteindre le Gigabit par seconde, avec la génération à venir, il s'agit de viser le multi-gigabit par seconde, bien que la véritable question soit centrée davantage sur l'uniformisation de la couverture que sur la croissance des débits.

Avec la 5G, on pourra parler de développement de l'Internet des objets (IoT).  D'après Qualcomm, entreprise américaine spécialisée dans la conception et la mise en place de solutions de télécommunications dans le domaine de la technologie mobile, "" en attendant un déploiement massif de la 5G, nous assisterons à une utilisation massive de la 4G jusqu'en 2023 "".

Ce passage à la cinquième génération n'éliminera tout de même pas celle qui l'a précédée, surtout que les études prouvent, qu'en 2021, 1 milliard de connexions haut débit mobiles seront par exemple atteintes en Afrique, dont 157,4 millions de connexions 4G LTE.

Plus encore, le nombre de connexions de smartphones atteindra, sur le continent, 929,9 millions d'unités à la fin de 2021. En outre, le nombre de liaisons fibre optique et fixe LTE augmentera  fortement au cours des cinq prochaines années, sachant que le DSL restera la technologie de haut débit fixe la plus répandue. Dès 2021, cette dernière représentera 70,7% des connexions haut débit fixe en Afrique.

Evènements phares

L'année 2016 a vu l'organisation d'évènements, même s'ils se répètent annuellement,  ils avaient cependant  un certain aspect spécial cette année, grâce aux thèmes abordés, notamment l'Internet des objets (IoT), les mégadonnées, la normalisation des télécommunications, etc. La 5G était le thème principal de presque tous les évènements, expositions, conférences et sommets organisés en 2016, reflétant l'enthousiasme de tout le monde pour voir la technologie de la 5e génération se concrétiser.

  • Le Mobile World Congress 2016

Le Mobile World Congress est une vitrine inoubliable qui ne manque jamais d'inspirer. L'important événement qui se déroule annuellement dans la magnifique ville de Barcelone, en Espagne, s'est tenu cette année du 22 au 25 février 2016. Il a accueilli des milliers de personnes  dont un nombre incalculable de spécialistes venant de partout dans le monde. Connu sous ses initiales de MWC, il se présente comme le plus grand salon mobile dans le monde. Depuis sa création, il a été l'occasion d'annonces de lancements mobiles majeurs et stimulantes percées technologiques. La vitrine 2016 ne faisait pas exception, en fournissant une plate-forme pour des acteurs majeurs dans les industries mobiles et  technologiques à afficher les développements de transformations numériques et de discuter de nouvelles percées intéressantes, telles que celles de la 5G et de l'Internet des objets.

 

Pendant le MWC 2016, le concept de voitures connectées est devenu une réalité. Ceux qui y ont participé  ont eu l'occasion de voir, à de nombreux stands,  multiples voitures connectées de haute technologie, tels que la VOLVO S90 d'Ericsson et les puces de Qualcomm. En outre, des partenariats ont été conclus avec Mercedes et d'autres fabricants.

 

L'une des présentations les plus attendues a été celle du smartphone Samsung S7, qui a conservé une grande partie des caractéristiques du Galaxy S6, tout en introduisant une poignée de changements positifs qui se combinent pour donner une meilleure expérience-utilisateur. Le buzz autour de l'appareil, cependant, a été quelque peu diminué en raison de la plupart de ses détails qui ont fait l'objet de fuites sur Internet avant l'annonce.

Le sud-coréen a créé une agréable surprise qui a été très bien accueillie par ses fans. Les journalistes ont été invités à découvrir une démonstration de réalité virtuelle à l'aide de ses casques VR, ce qui était un spectacle en soi. Puis, quand ils ont enlevé leurs casques, ils se sont  retrouvés face à Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, qui portait son t-shirt gris signé.

 

  • Forum AICTO 2016

L'Organisation arabe des technologies de l'information et de la communication (AICTO) a organisé, sous le patronage du ministère tunisien des Technologies de la communication et de l'économie numérique et en coopération avec l'UIT, le Forum régional arabe de haut niveau portant sur "" l'Economie numérique - Opportunités et défis pour les économies nationales dans la région arabe, cas de l'Over The Top "". L'événement s'est tenu les 2 et 3 juin 2016, à l'hôtel  El Mouradi Gammarth à Tunis, en parallèle avec le salon international "" SITIC Africa 2016 "".

 

Plusieurs experts internationaux, venant des pays arabes et du reste du monde, ont participé à ce forum qui fait partie du programme d'activités de l'AICTO pour l'année 2016, notamment son initiative relative aux défis et nouvelles stratégies de communication. Les discussions  ont porté sur les opportunités et défis des transformations technologiques pour les pays arabes, ainsi que leur impact réglementaire, social et économique.

 

Les travaux ont été couronnés par une table ronde ouverte à tous les intervenants du secteur ministériel et chefs de délégation, en vue de se mettre d'accord sur les recommandations qui seront mises en Å“uvre au cours de l'étape suivante.

 

  • GITEX 2016

Dans sa 36e édition, cet événement international  réservé aux technologies des télécoms qui s'est tenu du 16 au 20 octobre au World Trade Center à Dubaï, a été l'occasion du lancement d'un grand nombre de startups avec plus de 400 entrepreneurs, ainsi que 250 investisseurs et mentors régionaux et mondiaux venant de 60 pays.

 

En outre, différentes conférences se sont tenues en marge de cet évènement, abordant des thèmes liés à la 5G, l'Internet des objets (IoT), les technologies du futur, etc., dans le but de clarifier certaines notions et présenter des solutions efficaces.

 

  • AMNT-16

En 2016, la Tunisie a accueilli l'Assemblée mondiale de la normalisation des télécommunications (AMNT) organisée par l'Union internationale des télécommunications (UIT) en partenariat avec Tunisie Telecom, du 25 octobre au 3 novembre à Hammamet en Tunisie. L'AMNT a été précédée  par la réunion des CXO qui s'est tenue  le 23 octobre et par le Colloque mondial sur la normalisation (GSS-16) qui a eu lieu le 24 octobre.

 

Afin de consolider sa présence sur la scène internationale, notamment au niveau des TIC, la Tunisie a accueilli cet évènement de haut niveau qui a réuni des délégations venant de 100 pays ainsi que des experts et organismes gouvernementaux  de l'industrie des télécommunications. Durant ces dix jours, les orateurs ont abordé différents thèmes liés à la sécurité des données, la 5G, les régulations, les secteurs verticaux, etc.

 

  • ITU Telecom World 2016

ITU Telecom World 2016, qui s'est tenu au Centre d'expositions et de congrès IMPACT de Bangkok, a été clôturé au terme d'un dense programme au cours duquel se sont succédés présentations, débats, activités de mise en relation et remises de prix.

 

Cette année, l'événement a accueilli plus de 8 800 participants. Quelque 250 exposants, dont 107 petites et moyennes entreprises technologiques et 60 partenaires et sponsors, y ont participé. Plus de 330 dirigeants venant de 90 pays ont pris part aux débats, parmi lesquels on comptait des représentants de premier plan de la Hongrie et de la République de Corée du Sud, pays hôtes d'éditions précédentes ou futures d'ITU Telecom World.

 

Différentes technologies qui contribuent à l'essor de l'économie numérique ont été présentées lors de l'exposition, allant de la 5G et le Cloud jusqu'aux dispositifs intelligents, en passant par les solutions pour villes intelligentes et les plans nationaux relatifs au haut débit, ainsi que les perspectives d'investissement et de partenariat à travers le monde.

 

  • AfricaCom 2016 et LTE Africa

L'objectif de l'évènement cette année, qui a eu lieu du 14 au 18 novembre, était d'organiser une manifestation plus grande pour tout l'écosystème numérique ; une manifestation bien plus large que celles des années précédentes en termes d'échelle, d'ampleur, et d'exhaustivité.  Il est connu comme étant une plate-forme à travers laquelle les individus ainsi que les entreprises promouvant la transformation numérique du continent se réunissent, et discutent des dernières questions intellectuelles relatives au monde de la technologie.

 

Le programme de cette année était composé de vingt réunions et conférences concentrées sur les sujets qui  intéressent les participants dont, notamment, à titre d'exemple : l'IoT et les villes intelligentes en Afrique, les mégadonnées des entreprises de télécoms et les leaders au sommet de l'Afrique.

 

Cette année, l'évènement a réuni plus de 10000 participants enthousiastes, ainsi que plus de 350 orateurs motivants et visionnaires du monde de la technologie,  et 375 exposants offrant des solutions innovatrices aux problèmes les plus urgents auxquels les participants font face.

 

Co-organisé avec AfricaCom 2016 à Cape Town, cet évènement de réseautage, qui s'est tenu du 15 au 17 novembre, a offert à la communauté des télécommunications mondiales, l'opportunité de participer à des discussions relatives au déploiement de la LTE, la monétisation et l'innovation. En outre, afin d'encourager les nouveaux projets en Afrique, de grandes opportunités ont été offertes en vue de consolider la mise en place de nouvelles connections et partenariats technologiques permanents.

 

L'évènement a regroupé plus de 10 000 participants, 4 000 opérateurs et a vu la participation à 45% de leaders de l'industrie de niveau de directeur ou même plus.

 

  • Telecom Review Summit 2016

Pour la sixième année consécutive, Telecom Review a tenu son sommet annuel intitulé It's All About SMART Networking, le 13 décembre à l'Hôtel Intercontinental à Dubaï Festival City. Il a réuni les leaders du secteur des TIC et télécoms qui ont discuté des développements actuels affectant l'industrie.

Les intervenants ont parlé des tendances actuelles telles que : les objets connectés et les mégadonnées (Big Data), l'impact des villes intelligentes sur notre vie quotidienne, l'économie intelligente, le rôle des opérateurs dans la lutte contre les menaces et la provision de solutions.

 

La cérémonie de remise des prix d'excellences Telecom Review a clôturé l'évènement, reconnaissant les exploits des entreprises, chacune dans son secteur spécifique. Un panel indépendant, formé de 15 vétérans experts en la matière, ainsi qu'un jury spécialisé ont choisi les lauréats.

Pin It

Dernier Numéro