loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le ministre des télécommunications au Liban, S.E. Jamal Jarrah a participé au Mobile World Congress 2017 qui s’est  tenu à Barcelone où il a visité différentes entreprises travaillant dans le domaine des télécommunications et de l’internet.

Une rencontre entre le ministre et la diaspora libanaise présente à Barcelone a été organisée, durant laquelle, il a abordé la situation du secteur des télécoms au Liban et les efforts déployés par le ministère et les opérateurs dans le pays pour l’améliorer. 

Un panel a été organisé durant cette réunion, formé par Imad Kreidieh, directeur général d’Ogero, Bassel Ayoubi, directeur général de l’exploitation et la maintenance au ministère des télécommunications, Naji Andraous, directeur général des équipements, Naji Abboud, chef du Conseil de la surveillance des propriétaires, et Nabil Yamout, conseiller du ministre, et modéré par Toni Eid, PDG de Trace Media International.

Dans son discours, le ministre des télécommunications a souhaité la bienvenue à la communauté libanaise présente au Mobile World Congress, en signalant l’importance du potentiel libanais dans le secteur des télécoms et la diversification des compétences des Libanais dans la région et dans le monde.

Selon le ministre, le secteur des télécoms est un pilier essentiel pouvant aider à réaliser le progrès dans n’importe quel pays, notamment au niveau économique. « Il est une partie de la vie économique et sociale quotidienne de la communauté. Voilà pourquoi, nous devons le promouvoir pour pouvoir suivre les autres pays et offrir les meilleurs services aux Libanais. »

Le ministre a mentionné les défis auxquels le pays a fait face et qui ont affecté le secteur, toutefois, après l’élection d’un nouveau président, le Liban a pu former un nouveau gouvernement et restructurer tous les secteurs, notamment le secteur des télécommunications.

En outre, son excellence a ajouté qu’après la nomination d’Imad Kreidieh, Bassel Ayoubi, Naji Andraous, Naji Abboud et Nabil Ayoub, ils travaillent tous ensemble pour promouvoir le secteur dans le pays.

 

Selon le ministre, nous sommes « sur la bonne voie » qui nous mènera vers le déploiement de la 4G d’ici fin mars dans 85% du territoire libanais, couvrant 90% de la population. Il a ajouté que le ministère travaille aussi pour déployer la fibre optique dans le pays pour qu’elle puisse atteindre les bureaux et bâtiments au moins. « Notre objectif principal est d’offrir à tous les libanais la meilleure qualité d’internet le plus tôt possible. » 

Pin It

Dernier Numéro