loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

L’adoption rapide des technologies numériques change rapidement nos vies et la manière dont les entreprises opèrent. Le nombre d’appareils connectés double tous les quatre ans et nous témoignons aussi d’une croissance à deux chiffres du nombre d’heures que nous passons annuellement à consommer un contenu numérique.

Ces développements ont augmenté la rupture sur le marché et offrent la possibilité de générer de nouveaux revenus, créer une nouvelle valeur et offrir de nouvelles expériences pour satisfaire les clients. Toutefois, pour les entreprises bien établies, l’explosion numérique pourra ajouter plus de pression au niveau de la compétitivité. Donc, elles doivent saisir les nouvelles opportunités, mais elles luttent pour pouvoir le faire aussi rapidement que nécessaire.

Les modèles d’affaires les plus puissants dans l’économie numérique sont basés sur des plates-formes. En effet, les plates-formes ouvertes sont essentielles pour réussir à promouvoir la croissance économique et sociale. Elles permettent aux entreprises de s’écarter des relations linéaires traditionnelles avec les fournisseurs et clients et adopter un modèle plus dynamique et fluide. Ce dernier leur permet de connecter toute une chaîne de valeur à travers une interface de programmation d’application ou API, offrant ainsi de nouveaux modèles opérationnels et de revenus, même parfois  entre les industries.

Les entreprises de technologie qui sont numériques à la base ont compris le pouvoir des plates-formes, mais il y a peu de preuves signalant que l’industrie de la communication entreprend des actions rapides ou décisives pour accepter le pouvoir transitionnel des plates-formes visant à saisir de nouvelles opportunités de croissance. Actuellement, elles font face à un simple choix : perturber ou être perturbées – diverses entreprises font les deux en même temps pour qu’elles puissent continuer à se développer tout en s’adaptant rapidement à la réalité du nouveau marché.

Outre un marché dynamique et de rupture, les indicateurs positifs qui suivent suggèrent qu’un avenir prospère attend les CSP.

Les CSP ont la confiance requise pour devenir une plate-forme réussie

Selon l’étude numérique du consommateur menée par Accenture, les consommateurs ont confiance en les CSP. Année après année, ils figurent en tête des palmarès au niveau des données personnelles, précédant même les banques et les natifs du numériques ou « digital natives ».

A l’ère du cybercrime et la violation de la vie privée numérique, la confiance est un atout phénoménal qui doit être optimisé et qui permet aux CSP de profiter de leur transformation en une plate-forme. Les maisons connectées sont un exemple qui illustre où ils peuvent en profiter. Les consommateurs se trouvent souvent confondus en utilisant les nouveaux appareils intelligents à cause de la gestion de l’écosystème des produits connectés, les préoccupations du manque de la sécurité personnelle et le manque du soutien apporté au client. Notre étude a démontré que 71% des consommateurs en ligne dans le monde qui ont ou veulent acheter des services relatifs aux maisons connectées choisiront un opérateur de télécoms.

L’accès sera le moteur de la croissance des revenus durant les cinq années à venir

Alors qu’il est prévu que les revenus du contenu payé augmenteront de 2,6% d’ici 2021, l’accès à internet augmentera trois fois plus jusqu’à 6,3%. Les investissements au niveau de l’infrastructure que les CSP font dans la connectivité de haut débit porteront leur fruit à moyen terme, renforçant ainsi la position pivot de l’opérateur en tant que moteur de l’écosystème numérique.

Chaque CSP opère le réseau informatique le plus large au monde

Avec la croissance continue dans l’industrie du mobile, il existe aujourd’hui plus de 8 milliards de connexions gérées par les CSP. Chacune d’elles possède le pouvoir informatique d’un mini serveur et une mémoire de quelques gigabits. Ceci les place en une place de choix leur permettant de lancer des services numériques novateurs à une large échelle.

Afin de capitaliser rapidement sur les puissances susmentionnées et profiter des opportunités inexploitées que le monde numérique peut offrir au CSP, il faut couvrir trois aspects principaux.

Le consommateur des services des CSP a changé, mais les services ont lutté pour suivre le rythme

Les services et contenu que les gens consomment ont dramatiquement changé durant les dernières années et nous avons connu l’avènement du « consommateur super » qui est le plus engagé et qui génère le plus de valeur. Par exemple, alors que le trafic des applications a augmenté 1,4 fois durant les deux dernières années, l’internet mobile a doublé. Chaque mois, sept cent millions de personnes écoutent  de la musique qui n’est pas disponible pour téléchargement ou streaming autorisés, et près de la moitié d’elles produisent elles-mêmes un nouveau contenu et le publient en ligne. Les changements dans le comportement s’accélèrent plus rapidement que jamais, les ménages sont devenus plus diversifiés et fragmentés et les attentes des consommateurs continuent à devenir plus exigeantes.  

Afin de répondre à ces comportements et attentes en changement rapide, il faut adopter une approche de conception du service, profilant les consommateurs selon de différents personnages, comprenant leurs valeurs et attentes, repensant leur expérience numérique et portefeuille de service et soutenant tout aspect de leurs interactions. Ceci n’est pas un exercice  valable pour une fois, mais un processus continu qui doit être intégré dans la culture et le processus de l’entreprise en tant que moteur permanent de l’innovation et des offres du marché.

La conception du service comprend une variété d’opportunités d’applications pour un CSP. Elle requiert de passer outre les services principaux et concevoir des solutions de grande valeur telles que les villes intelligentes, la santé intelligente, l’éducation, etc. Accenture travaille avec les CSP au Moyen-Orient pour créer une culture orientée sur la conception en utilisant un « studio de conception », regroupant  ainsi des concepteurs internationaux au sein des locaux des CSP qui travaillent avec leurs équipes pour incorporer du savoir et de la méthodologie à tous les niveaux dans les activités quotidiennes de l’entreprise.

L’internet de tout est une réalité

Plus de produits sont désormais équipés de technologies intelligentes et peuvent être connectés via un réseau rapide, créant une nouvelle couche d’intelligence connectée. Ces services numériques sophistiqués et adaptés au contexte, conçus pour anticiper et répondre aux besoins sont des « living services» ou « services qui prennent vie ».

La course à la transformation de chaque produit traditionnel en un « living service » a commencé, en un temps où les voitures deviennent des centres de divertissement et de communication, les maisons deviennent des écosystèmes connectés de services et dispositifs de commodité et les applications industrielles sont déjà utilisées telles que les porte-conteneurs qui transmettent des données et prennent des routes optimisées par des systèmes intelligents.

La connectivité est  le moteur d’une telle transformation, mettant les CSP en une position privilégiée pour concevoir, créer, vendre et gérer les living services, notamment dans le domaine du B2B. Toutefois, quelques éléments sont requis pour exploiter complètement ces opportunités des affaires.

·         Les compétences industrielles profondes sont requises pour concevoir ces services, développer des cas d’affaires réalistes, et créer des solutions pouvant servir de levier  aux technologies des living services.

·         Développer de bons partenariats pour le matériel et le  logiciel et créer un environnement où les CSP peuvent tester, piloter, et essayer des prototypes de nouveaux living services avec les clients de l’industrie d’une façon agile et rapide. Nous avons déjà vu plusieurs opérateurs devenir des incubateurs technologiques et des technologies innovatrices façonner de tels services.

·         La question de la sécurité est un aspect primaire. Elle doit être intégrée dans tous les processus, services et produits et les processus sécuritaires doivent périodiquement être passés  en revue.

Un écosystème connecté ayant au cœur les CSP

Qu’est-ce qui fait d’un fournisseur de service de communication (CSP) le partenaire préféré dans le domaine des affaires et la marque préféré d’un consommateur ? C’est la capacité à incorporer un écosystème articulé de services en une seule plate-forme flexible et fiable.

Les CSP sont avantageux dans cette compétition féroce grâce à leur position « locale » sur les différents marchés qui permet à l’opérateur de connecter non seulement les clients finaux avec plusieurs services  numériques, mais aussi de créer un nouvel écosystème de talent, données ouvertes, infrastructure et service basé sur une plate-forme. Nous témoignons du grand succès des opérateurs dans la région, qui aident à soutenir les agendas innovateurs des gouvernements orchestrant cet écosystème national.

Soyez une excellente entreprise à l’ère du numérique

Les CSP doivent jouer un rôle principal en promouvant les nouvelles pates-formes ouvertes et numériques et garantissant des expériences de clients différentiées. Ils ont l’opportunité pour devenir basés  sur une plate-forme et le moteur de la croissance au niveau de l’économie numérique. Toutefois, ils doivent devenir perturbateur ou faire face à l’impact de la perturbation.

 

Rédigé par Gerardo Canta, directeur général des communications, médias et technologies au Moyen-Orient, Afrique, Russie et Turquie chez Accenture

Traduit de l’anglais par Telecom Review

 

 

 

 

 

 

Pin It

Dernier Numéro