loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

La Tanzanie permettra aux investisseurs étrangers de participer à l’introduction en bourse des opérateurs télécoms après l’échec de plusieurs tentatives auparavant, tels que l’introduction en bourse de Vodacom Tanzanie qui a été affecté par la demande locale limitée.

Selon un rapport de Bloomberg, Vodacom n’a pas encore annoncé le résultat de son offre, retardant le fait d’être coté en bourse. Tigo Tanzanie est un autre opérateur œuvrant à être introduit en bourse.

Selon Philip Mpango, ministre de la Finance, il est prévu que « les Tanzaniens, les entreprises tanzaniennes, la diaspora tanzanienne, les coentreprises entre des Tanzaniens et étrangers, les entreprises de l’Afrique de l’Est ou détenues par des Africains de l’Est, ou les citoyens d’autres pays » achèteront des actions.

Le pays cherchait des entreprises locales de télécommunications pour introduire au moins 25% de leurs actions dans la bourse de Dar es Salam pour consolider l’actionnariat local. Toutefois, ceci pourrait signifier que les actions des opérateurs télécoms dépasseront la demande à cause du nombre limité d’investisseurs locaux.

Selon Bloomberg, ces changements pourront aussi exempter les plus petits acteurs de l’introduction en bourse, en se concentrant sur les entreprises ayant des services réseau.

 

Pin It

Dernier Numéro