loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

La 5G promet d’introduire des services  jusqu’alors inégalés et des cas d’utilisation futuristes. Les opérateurs télécoms ainsi que les autres acteurs de l’industrie misent sur les services de la prochaine génération et sur le fait que la 5ème génération fera partager aux clients des expériences interactives et immersives. En outre, les entreprises veillent à découvrir comment profiter de la technologie en se penchant sur des modèles de déploiement. Le rapport intitulé « Concrétisation des modèles du déploiement de la 5G »  élaboré par Arthur D. Little (ADL) présente les dernières tendances relatives à la 5G et son déploiement.

5G : la prochaine vague dans le secteur des télécommunications

La 5G est devenue une priorité stratégique aux opérateurs télécoms qui sont en train d’annoncer des plans pour son déploiement ou de lancer des essais chaque mois. Il est prévu que la 5G introduira des technologies novatrices telles que les petites cellules, MIMO, la formation de faisceaux, etc. En outre, elle va promouvoir la numérisation de l’économie à travers les services basés sur le Cloud, les transactions de prochaine génération, les mégadonnées, la réalité virtuelle (VR), la réalité augmentée (AR), l’intelligence artificielle (AI) et l’internet des objets (IoT), et ce grâce à sa capacité de soutenir de grands volumes de données à une faible latence en temps réel.

La 5G peut perturber le marché

Les stratégies dynamiques du haut débit mobile ne sont pas nouvelles. Dans le passé, celles  basées sur la 4G ont permis à quelques opérateurs de gagner une part du marché. Dans ce sens,  ils peuvent profiter de la 5G pour améliorer leur positionnement et regagner une part du marché. Ceux qui ont été les premiers à adopter les nouvelles technologies ont pu les utiliser pour changer les dynamiques du marché pour en profiter. Dans le cadre de la 5ème génération,  les risques sont plus grands puisqu’elle requiert de nouveaux investissements alors que la clarté autour de la technologie, la performance, les exigences régulatrices et la demande des clients se matérialisent encore.

Il est prévu que la 5G soutiendra la transformation stratégique des opérateurs télécoms qui se muteront de simples fournisseurs de connectivité ultra rapide en véritables acteurs d’écosystèmes de prochaine génération. 

Les modèles de déploiement de la 5G se concrétisent

Le rapport élaboré par Arthur D. Little(ADL) identifie cinq modèles de déploiement de la 5G que les opérateurs prennent en considération ou emploient déjà.

1-      Haut débit à domicile de gigabit

La 5G peut être déployée pour garantir des vitesses de gigabit acheminées aux domiciles. Il sera nécessaire, dans un proche avenir, de garantir des vitesses de centaines de mégabits, et même gigabits, pour un grand nombre de ménages. Plusieurs opérateurs télécoms n’ont pas encore mis à jour leur ancienne infrastructure fixe pour pouvoir soutenir des vitesses de gigabit.

Il est prévu que le modèle commercial ne dépendra pas des revenus générés par le haut débit de gigabit uniquement, mais aussi sur les modèles de partage des revenus avec les fournisseurs de services de prochaine génération.

Le facteur de réussite de ce modèle est la collaboration entre les opérateurs et fournisseurs de services visant à développer des services de prochaine génération pour les utilisateurs finaux. Ceci stimulera la demande et améliorera les chances de réussite.  

2-      Expérience mobile de prochaine génération

La 5G peut être utilisée pour garantir une connectivité mobile nationale de gigabit. Les opérateurs envisagent aussi d’en profiter pour créer de nouvelles expériences numériques pour les consommateurs mobiles. En se concentrant sur l’introduction des services mobiles et humains de prochaine génération, basés sur les réalité virtuelle et augmentée ainsi que l’internet tactile, l’expérience client sera inégalable avec la 5G.

Les modèles commerciaux consistent à faire payer les utilisateurs finaux pour recevoir de plus grandes vitesses et de plus faibles latences. Toutefois, la 5G permet aux opérateurs de conclure des partenariats avec les fournisseurs de services qui peuvent déployer le débit gigabit des données et une faible latence pour garantir aux utilisateurs finaux une meilleure expérience clients et services d’excellente qualité, offrant ainsi aux opérateurs des sources de revenus supplémentaires.

De là, les opérateurs doivent conclure des partenariats avec d’autres fournisseurs de services pour que leurs services 5G ne soient pas relatifs aux vitesses d’un gigabit uniquement, mais aussi capables de garantir une nouvelles expérience client.

3-      Prochains réseaux des entreprises

Les opérateurs peuvent profiter de la 5G pour devenir des partenaires fiables des entreprises afin d’améliorer leur productivité et efficacité. Grâce à sa capacité de soutenir de larges volumes de données à une faible latence, la 5G est considérée être l’outil parfait permettant aux opérateurs télécoms de mettre en place des solutions pertinentes en collaboration avec les entreprises.

En ce qui concerne le modèle commercial, une opportunité se présente aux opérateurs télécoms et entreprises de planifier ensemble l’architecture du réseau et les modèles de production. Quant aux modèles techniques, ils requièrent une coopération entre eux. Les exigences du réseau 5G pour de telles solutions des entreprises peuvent aller au-delà des vitesses de gigabit pour inclure les réseaux de communication ultra fiable et de faible latence (URLLC), le multiplexage et l’isolation des ressources, la faible latence, la connectivité haute densité, l’usage à faible consommation énergétique, et autres caractéristiques.

4-      Ecosystèmes industriels numériques

Afin d’aborder certains domaines du marché, quelques entreprises et fournisseurs de services doivent opérer en tant que maillons des écosystèmes industriels, dont l’agriculture intelligente, les villes intelligentes, et la santé intelligente.

Le modèle commercial repose sur le fait que les opérateurs offrent une infrastructure neutre aux acteurs de l’industrie à des prix abordables. Au niveau technologique, un écosystème industriel numérique requiert, outre les URLLC, des caractéristiques spécifiques qui dépendent du cas d’utilisation tel que, par exemple, la communication V2X.

5-      Infrastructure-as-a-service

L’infrastructure de la 5G sous forme de service ou Infrastructure-as-a-service évoque le fait que les opérateurs télécoms ne sont pas tous capables d’investir dans son réseau au niveau national ; d’aucuns investissent encore dans la 4G et d’autres font face encore aux répercussions de l’investissement dans la 4G. Le déploiement d’un réseau 5G neutre afin de le partager avec des partenaires tels que d’autres opérateurs télécoms, gouvernements ou autorités locales, facilitera l’investissement dans la 5ème génération.

Un tel réseau doit inclure des caractéristiques telles que le haut débit mobile amélioré ou eMBB, la communication ultra fiable à faible latence ou URLLC et la communication mMTC. Afin que ce modèle réussisse, l’opérateur doit trouver le partenaire adéquat  pour l’aider à combler le fossé qui entrave le déploiement de cette infrastructure.

Les acteurs non-télécoms entrent dans la bulle de la 5G

Alors que les acteurs télécoms et fournisseurs joueront un rôle-clé dans le futur de la 5G, Arthur D. Little prévoit que certains acteurs non-télécoms déploieront les réseaux 5G et offriront des services basés sur cette technologie.

Toutefois, alors que les nouveaux acteurs qui entrent sur le marché de la 5G sont nombreux, cette technologie pourrait être plus fragmentée que prévu. Donc, les opérateurs doivent agir rapidement pour la faire évoluer et établir de nouveaux écosystèmes pour qu’ils ne perdent pas l’élan face aux nouveaux acteurs.

Choisir le bon modèle

Les opérateurs télécoms doivent décider quand et comment se préparer au déploiement de la 5G. Les cinq modèles présentés ci-dessus ne sont que le point de départ pour un opérateur qui se prépare pour la 5G. Un opérateur peut adopter tout d’abord un modèle et puis adopter d’autres ou utiliser une combinaison de modèles.

A l’avenir, les acteurs non-télécoms tels que Google, Apple et Amazon, qui sont actifs dans le domaine de l’IoT, pourraient adopter des solutions basées sur la 5G. Par conséquent, il est important que les opérateurs télécoms et fournisseurs jouent un rôle actif dans sa normalisation.

Actuellement, on ne peut pas prédire quel modèle de déploiement de la 5G sera le plus commun. Toutefois, une chose est certaine : elle sera la première étape pour que les opérateurs télécoms se transforment de fournisseurs de services de communication en fournisseurs de solutions et moteurs d’écosystèmes futurs.

 

Selon Arthur D. Little, la 5G ne sera pas une simple migration de la technologie de communications vers une technologie de plus grandes vitesses, telles que la 3G et la 4G. Au contraire, elle  sera le moteur de nouveaux modèles d’affaires. Elle encouragera aussi l’utilisation de nouvelles plates-formes et modèles d’affaires pour garantir les meilleurs produits et services aux clients. 

Pin It

Dernier Numéro