loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Sunday Dare, le directeur en charge de la gestion des acteurs du marché télécoms auprès de la Commission des Communications du Nigeria (NCC) a annoncé que cette dernière examinera dorénavant la situation financière et technique des opérateurs de télécommunications afin d’éviter qu’un autre opérateur subit les mêmes déboires qu’Etisalat.

Des experts financiers vérifieront les livres financiers des opérateurs et des experts techniques vérifieront l’état des réseaux afin de s’assurer de la qualité du service et des appels. Sunday Dare a précisé que les opérateurs dont les livres financiers ne sont pas à jour et dont le réseau ne respecte pas les indicateurs de performances requises seront sanctionnés.

En effet, la NCC a pris ces mesures afin d’éviter de répéter l’expérience d’Etisalat qui a emprunté 1,2 milliard de dollars à un consortium de 13 banques qu’il n’a pas pu rembourser, ce qui l’a poussé à se retirer du marché nigérien. 

 

 

 

Pin It

Dernier Numéro