loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Dans une ambiance pleine d’innovations technologiques, Jamal Jarrah, ministre des Télécommunications au Liban, a inauguré l’exposition SmartEx dédiée aux technologies de l’information et de la communication, qui s’est tenue du 11 au 14 mai 2017 au Forum de Beyrouth.

 Première de son genre au Liban, cette exposition a vu la participation officielle de Mohamed Choucair, président de la Chambre de commerce, d’agriculture et d’industrie de Beyrouth et du Mont-Liban ainsi que celle de plus de 85 entreprises libanaises et internationales leaders dans ce domaine.

En marge de cette exposition spécialisée en les technologies de l’information et de la communication, des ateliers et panels ont été organisés pour discuter des dernières tendances du secteur des télécommunications et aborder les dernières innovations technologiques.

Durant la cérémonie d’inauguration de SmartEx, S.E. Jamal Jarrah a indiqué que le ministère des Télécommunications au Liban progresse quotidiennement, notamment au niveau du projet qu’il a préparé pour améliorer le secteur. Il a signalé que le conseil des ministres a déclaré dans sa dernière séance le début de la 7ème phase du projet du développement du réseau fixe.

Elie Rizk, président du conseil d’administration de MICE Lebanon, l’entreprise qui a organisé l’exposition,  a indiqué que le but de SmartEx est de raviver la vraie image du Liban. D’autre part, il a indiqué que cette exposition est la première  de son genre, étant un modèle du partenariat entre les secteurs public et privé au niveau de la technologie et des télécommunications. Ceci encourage le lancement de nouveaux investissements prometteurs qui généreront de nouveaux emplois non pas  uniquement à Beyrouth mais  sur tout le territoire libanais, notamment dans les régions rurales.

Ce genre d’investissement et d’initiatives permet de limiter la fuite des cerveaux et par conséquent préserver les compétences libanaises dans le pays et les aider à promouvoir leur créativité et potentiel, et en profiter au Liban, ce qui augmentera le niveau de production et le taux de croissance et contribuera au développement de l’économie intelligente et numérique.

Pour sa part, Mohamed Choucair a félicité Elie Rizk pour cette formidable exposition et a remercié S.E. Jamal Jarrah pour l’avoir patronnée parce que ceci affirme son intérêt à  inscrire le Liban sur la carte mondiale des TIC.

«  A l’union des chambres libanaises et de la chambre de Beyrouth et du Mont-Liban, nous accordons une grande importance à ce secteur parce qu’il définit l’économie du 21ème siècle, et que tout obstacle ne permettant pas de suivre son évolution affecte négativement le niveau de l’économie nationale. Toutefois, en même temps, nous sommes rassurés quant au futur de ce secteur », a-t-il précisé.

L’IoT  et  la réalité virtuelle étaient deux thèmes principaux sur lesquels les exposants se sont concentrés sur leurs stands. En effet, la majorité des entreprises ont exposé leurs appareils et solutions intelligentes relatives aux maisons et bureaux, tels que des caméras de surveillance, des alarmes, des capteurs, etc.

En outre, les exposants comprenaient aussi des entreprises de télécommunications libanaises ainsi que celles spécialisées en les solutions de téléphonie, les réseaux, la sécurité, les stratégies numériques et le contenu vidéo.

 

 

Pin It

Dernier Numéro