loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

L’usine de montage d’appareils électroniques du géant Huawei, première de son genre en Algérie, a finalement entamé ses activités.

Construite à Oued Smar, à Alger, la structure a été inaugurée lors de la conférence de presse organisée pour le lancement du premier smartphone assemblé dans ses locaux, le Y7 Prime.

L’usine est le résultat d’une collaboration entre Huawei et la société algérienne AFGO-TECH. Elle est dotée d’une capacité de production de 15 000 appareils par mois, a révélé Amine Harzelli, le directeur commercial de Huawei Algérie. Il a indiqué que ce volume « est toutefois flexible, selon les besoins du marché ».

Ouvrir cette usine était d’une grande importance puisque le gouvernement a interdit l’importation de téléphones mobiles et plusieurs autres produits depuis le 7 janvier 2018 dans l’optique d’équilibrer sa balance commerciale.

Huawei qui jouit actuellement d’une part de marché de 16% sur le segment de la commercialisation des téléphones mobiles, espère gagner, à travers cette présence locale, plus de consommateurs Algériens d’ici la fin de l’année 2019.

Selon Huawei, l’unité d’Oued Smar emploie une centaine de collaborateurs, dont 18 ingénieurs formés à Shenzhen, en Chine, aux techniques et procédures de production de Huawei.

« Dotée d’équipements de dernière génération », l’infrastructure pourrait soutenir Huawei dans sa conquête du marché sous-régional d’Afrique du Nord.

Pin It

Dernier Numéro