loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Depuis mars 2020, l’Algérie, avec les efforts du président Abdelmadjid Tebboune, presse tous les ministères du pays à adopter le numérique afin d’en améliorer l’efficacité. Le ministère du Commerce, qui prévoit de se lancer, a discuté de la faisabilité du projet avec Huawei.

Le ministère algérien du Commerce est « en passe de lancer des opérations d'envergure pour la numérisation du secteur », a déclaré le ministre Kamel Rezig. Pour réussir cette transformation, le ministre joint les efforts avec Alex Daï le directeur général de Huawei-Algérie pour l’expertise technologique.

Selon Kamel Rezig « l'Algérie a besoin des technologies de pointe pour régir son commerce extérieur ». Il a insisté sur « la possibilité de tirer profit de l'expérience chinoise à travers l'accompagnement que pourrait assurer l'opérateur chinois ».

Pour le ministre du Commerce, Huawei devrait « s'intéresser davantage au marché algérien et y investir, un marché prometteur avec d'importants potentiels, notamment après l'entrée en exploitation effective de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) ».

Pin It

Dernier Numéro