loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

L'équipementier télécoms suédois Ericsson a annoncé, le mercredi 27 janvier, un bond de son bénéfice net au quatrième trimestre 2015, porté par une 'reprise' sur le marché des réseaux.

Le bénéfice net a grimpé de 67% au quatrième trimestre, à 7,06 milliards de couronnes (environ 760 millions d'euros). Cela représente plus de la moitié du bénéfice net annuel, quant à lui en hausse de 17% à 13,67 milliards de couronnes (1,47 milliard d'euros).

Le chiffre d'affaires a augmenté de 8% lors de l'année, à 246,9 milliards de couronnes, et lors du dernier trimestre, à 73,6 milliards.

'Nous avons assisté à une reprise dans l'activité Réseaux lors du trimestre', s'est  félicité, dans un communiqué, le directeur général Hans Vestberg, qui a cité une amélioration en Chine 'après un troisième trimestre faible'.

'Même si la conjoncture est difficile dans certaines régions du monde, nous continuons à travailler pour saisir les affaires qui se présentent, alors que de plus en plus de marchés passent à la 4G. En même temps, nous nous efforcerons d'accroître aussi notre avance technologique sur le marché émergent de la 5G', a-t-il ajouté.

Le suédois a encore amélioré ses marges, qui étaient descendues, ces dernières années, à des niveaux jugés insuffisants par les analystes. La marge opérationnelle hors coûts de restructuration a grimpé de 2,9 points en 2015, à 10,9%.

'Les plus grands contributeurs à l'amélioration de la rentabilité ont été la hausse des revenus, tirés par les licences de propriété intellectuelle, et la baisse des coûts opérationnels, principalement dans les réseaux', a expliqué le groupe.

Il propose un dividende en hausse de 9% par rapport à l'année précédente.

Vers 08H35 GMT à la Bourse de Stockholm, l'action était en baisse de 1,16% dans un marché en baisse de 0,45%.

Pin It

Dernier Numéro