loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Nokia a annoncé son intention de payer moins d'impôts à l'avenir en prenant le contrôle de 100 pour cent d'Alcatel-Lucent, ce qui l'éloignerait du fisc français.

Nokia a indiqué qu'il était en mesure de franchir le seuil des 95 pour cent qui lui permet de lancer une offre publique de retrait (OPR) sur les titres Alcatel-Lucent qu'il ne détient pas encore. Le groupe détiendra à l'issue de ces transactions " 95,33 pour cent du capital et 95,26 pour cent des droits de vote d'Alcatel-Lucent ", a-t-il détaillé.

Lors de l'assemblée générale ordinaire du groupe, le directeur général Rajeev Suri a expliqué aux actionnaires que l'un des intérêts serait une imposition moins lourde. " Une fois que nous détiendrons la totalité d'Alcatel-Lucent, nous unifierons le modèle opérationnel du groupe et cela nous permettra de tirer parti du contexte fiscal favorable de notre siège finlandais. Par conséquent, nous prévoyons une baisse au fil du temps de notre taux d'imposition ", a-t-il déclaré.

En France et dans d'autres pays, nous avons des pertes que nous ne pouvons pas étaler dans le temps d'un point de vue comptable, puisque nous n'avons pas suffisamment la certitude d'être en mesure de les faire valoir à l'avenir ", a rappelé le patron de Nokia.

L'équipementier finlandais doit déposer au cours du troisième trimestre une offre publique de retrait (OPR) sur les derniers titres Alcatel-Lucent qu'il ne détient pas, en vue de retirer l'entreprise de la cote à Paris. Le prix de l'OPR, réglé en numéraire, sera " déterminé par Nokia à l'issue de la publication des résultats financiers du deuxième trimestre 2016 d'Alcatel-Lucent qui devrait intervenir le 4 août 2016 ". L'offre sera soumise à l'examen et à la décision de conformité de l'Autorité des marchés financiers.

L'agence d'évaluation financière Moody's avait salué la façon dont il gérait l'intégration de son ancien rival franco-américain, et notamment, " la structure de gouvernance et la stratégie claires " qui donnent la primauté aux dirigeants de Nokia.

Pin It

Dernier Numéro