loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Suite aux récents débats sur la normalisation de la 5G, Isabelle Morency, chef de l’ingénierie et des normes chez Iometrix a expliqué, lors d’une entrevue accordée à Telecom Review, l’importance des normes et de la façon dont ils contribuent à promouvoir le secteur des télécommunications.

Pouvez-vous nous parler de votre expérience professionnelle et de ce qui vous a poussé à travailler chez  Iometrix pour enfin devenir chef de l’ingénierie et des normes ?

Après avoir obtenu ma licence en ingénierie électrique, j’ai débuté ma carrière dans le domaine des télécommunications chez Teleglobe Canada, un fournisseur de services internationaux.

En 2004, j’ai obtenu mon diplôme d’études supérieures spécialisées en administration des affaires, et me suis installée en Californie pour rejoindre Iometrix, où ma participation dans le domaine de la normalisation a évolué au cours de ces  années. Depuis, j’ai eu l’opportunité d’élaborer sept spécifications de test du MEF, tous les plans d’essai des programmes de certification des MEF CE 1.0 et CE 2.0, la série de tests de conformité IEEE 1588 pour la synchronisation de fréquence dans les réseaux de télécommunications et deux rapports techniques du Broadband Forum.  

En 2012, quand le MEF a lancé son programme professionnel de certification, j’ai décidé d’explorer ce nouveau domaine de l’industrie. En tant qu’experte en la matière, j’ai contribué au développement de l’examen rigoureux CECP et j’ai donné des classes de formation sur le CECP, en collaboration avec Carrier Ethernet Academy,  durant une certaine période. L’expérience était magnifique, toutefois la normalisation était ma première passion.

Après quelques années, durant lesquelles j’ai découvert d’autres domaines de l’industrie, je suis revenue à Iometrix comme chef de l’ingénierie et des normes. Je me concentre principalement sur le développement de certifications pour le futur et travaille actuellement sur les spécifications d’essai de la première interface de programmation d’applications (API) du MEF ; une partie d’un nouveau domaine abordé par les organisations de développement de normes.

Comment les normes contribuent-elles au développement des secteurs de télécommunications et TIC ?

Les normes garantissent des solutions techniques consensuelles aux secteurs de télécommunications et TIC. Elles présentent les spécifications, exigences, et directives permettant à l’industrie de développer des réseaux, services et applications harmonisés adaptés à des niveaux élevés d’interopérabilité.

A votre avis, pourquoi la normalisation des télécommunications revêt-elle une grande importante ?

La normalisation est un moteur de l’évolution des réseaux et de la croissance de l’industrie des télécommunications.

Dans le monde numérique d’aujourd’hui, les gens s’attendent à une connectivité instantanée, n’importe quand et où. En précisant les aspects critiques du réseautage tels que l’extensibilité, la fiabilité, la gestion des services de bout en bout et l’assurance de la qualité, la normalisation établit les fondements pouvant supporter les exigences les plus rigoureuses des utilisateurs finaux.

Comment décrivez-vous la collaboration d’Iometrix avec les organisations de développement de normes telles que le MEF et l’UIT-T ? Pensez-vous que les normes peuvent dépeindre le futur de l’industrie des télécoms ?

Il y a plus d’une décennie qu’Iometrix  collabore constamment avec les organisations de développement de normes telles que le MEF, le Broadband Forum, l’IEEE et l’UIT-T

Depuis 2005, Iometrix est responsable de la mise en place de tests et de la certification des équipements et services Carrier Ethernet partout dans le monde. Notre entreprise est aussi reconnue comme  étant un contributeur principal aux activités des organisations de développement de normes ayant élaboré des spécifications de tests-clés et participé au développement des méthodologies d’essai des normes.

Tenant compte de l’impact révolutionnaire du Carrier Ethernet sur l’industrie, je pense que la normalisation joue un rôle important qui détermine l’avenir des télécommunications. Je pense aussi que les dernières initiatives inter-SDO sur le LSO (Lifecycle Service Orchestration), les API basées sur les normes ouvertes et les cadres d’essai qui y sont associés mèneront à de nouvelles opportunités non attendues pour l’industrie.

Pouvez-vous nous parler de votre dernier programme d’évaluation ?

Notre programme d’évaluation le plus réussi qui est encore source d’intérêt pour l’industrie, est la certification CE 2.0 du MEF. C’est un programme d’essai très exhaustif, comprenant six cents cas de tests par lesquels les fournisseurs de service et les fournisseurs de technologies peuvent démontrer leur conformité aux définitions de services du MEF, mondialement reconnues.

Le programme a été lancé en 2012 et, à ce jour, plus de 340 équipements de réseaux de 42 fournisseurs de technologies et plus de 215 services Carrier Ethernet de 72 fournisseurs de services mondiaux sont certifiés.

Les derniers développements du programme comprennent des certifications de 100 Gig pour les fournisseurs de services et de technologies, ainsi que la certification de technologies basée sur
le VNF.

Quels sont vos plans et projets pour l’avenir ?

En tant qu’entreprise innovatrice, nous poursuivrons notre travail dans les domaines innovants de normalisation et déploierons des efforts inlassables pour enrichir les programmes d’essai et de certification de l’industrie des télécommunications. Nous allons continuer à aligner nos plans et projets pour le futur avec les besoins croissants de l’industrie pour avoir des plates-formes d’essai et de certification plus simples et universelles.

 

 

Pin It

Dernier Numéro