loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Dans une entrevue exclusive accordée à Telecom Review, Ibtissam Hajjar, co-fondatrice et vice-présidente des produits chez Invigo, a abordé l’importance de l’intégration des femmes dans le domaine des télécommunications, en dépit de quelques défis qu’elles doivent relever. Elle a expliqué aussi comment l’entreprise aide les opérateurs et régulateurs afin de garantir la meilleure expérience mobile aux clients.

Pouvez-vous nous donner un aperçu de votre parcours professionnel ? Comment êtes-vous devenues co-fondatrice et vice-présidente des produits chez Invigo ?

 En 2001, après avoir obtenu mon diplôme en génie électrique et informatique de l’Université Américaine de Beyrouth (AUB), j’ai rejoint l’équipe de France Telecom Mobile Liban (FTML) où j’ai travaillé pendant 3 ans comme ingénieure SVA et contribué au lancement de divers services mobiles au Liban. J’ai eu la chance d’y rencontrer  mes futurs partenaires chez Invigo. En 2004, quand le gouvernement libanais a révoqué le contrat BOT octroyé à FTML, mes cinq partenaires et moi avons décidé de fonder notre propre entreprise nommée Invigo, un fournisseur de solutions informatiques destiné aux opérateurs de télécommunications mobiles dans le monde. Quelques années plus tard, l’entreprise est devenue leader dans le domaine des solutions de gestion à distance des terminaux.  La société est basée à Beyrouth avec des bureaux à Dubaï et aux Pays-Bas. Elle compte parmi ses clients, présents dans 60 pays différents, tous les groupes majeurs de télécommunications dont Orange, Vimplecom, Deutsche Telecom, TeliaSonera, Telenor, Zain, Etisalat et Ooredoo.

En tant qu’entrepreneure, je devais assumer différents rôles stratégiques et opérationnels au début. Plus tard et avec la croissance de l’entreprise, j’ai eu l’opportunité de me concentrer plus sur le développement des produits d’Invigo et d’occuper le poste de vice-président en plus de mon rôle de membre du conseil d’administration.

Etant une femme travaillant dans un secteur dominé par des hommes, comment contribuez-vous à l’intégration de plus de femmes dans le secteur ?

En tant qu’entrepreneure, j’ai eu l’opportunité de créer une culture d’entreprise qui aide les femmes à s’intégrer et à évoluer. Chez Invigo, les femmes représentent près de la moitié de l’équipe et 40% du comité de direction. Afin d’intégrer et de retenir les femmes compétentes, Invigo fournit des facilités telles que la possibilité de travailler à distance parfois et des horaires flexibles pour les mères qui travaillent. Chez Invigo, nous considérons que la motivation de ces femmes compétentes l’emporte sur les inconvénients de ne pas être présente tout le temps au bureau.

Je suis fière d’appartenir à cette entreprise responsable socialement qui soutient l’initiative UN Global Compact de l’ONU. En effet, nous nous sommes engagés chez Invigo à lutter contre la corruption, entreprendre nos activités éthiquement, fournir un environnement de travail agréable, lutter contre tout genre de discrimination et promouvoir le comportement écologique et social. Nous avons pu mettre en place un processus de recrutement très transparent où seule la compétence compte. Il nous a permis d’avoir une équipe diversifiée et réaliser une sorte de parité hommes-femmes dans un secteur dominé par les hommes.

Quels sont les défis auxquels vous faites face en tant que femme occupant une position supérieure dans un monde masculin ?

En tant que femme entrepreneure travaillant dans un secteur dominé par des hommes, j’ai fait face à quelques situations où mes interlocuteurs n’ont pas toujours apprécié le fait de travailler avec des femmes. Mon visa d’affaires a même été refusé une ou deux fois pour le simple fait d’être une femme. Toutefois, ces expériences restent très limitées et exceptionnelles et la plupart des partenaires avec lesquels nous avons travaillé n’avaient aucun problème de travailler avec des femmes et n’ont pas montré de comportement discriminatoire. Bien que les femmes  doivent encore  faire face à des défis quand elles travaillent dans les secteurs des télécoms et technologies qui sont dominés par des hommes, mon expérience m’a permis de croire que tous ces défis peuvent être surmontés avec un peu d’effort et de motivation.

Comment Invigo contribue-t- il  à l’évolution du marché des appareils mobiles ?

Depuis 2004, Invigo est leader du marché de la gestion à distance des terminaux. Ses diverses solutions de gestion de terminaux facilitent l’adoption des derniers smartphones, pas seulement pour les abonnées mais aussi pour les opérateurs, les régulateurs et les entreprises.

La configuration OTA (Over-The-Air) des appareils mobiles permet aux opérateurs de rapidement lancer de nouveaux services data et fournir aux abonnés un accès inédit sans avoir besoin d’une configuration manuelle.

Notre système d’enregistrement des terminaux et des cartes SIM aide les régulateurs et opérateurs à sécuriser le marché des télécommunications mobiles et empêcher les appareils frauduleux et les abonnés non enregistrés d’accéder aux réseaux mobiles nationaux.

Enfin, Mobile IT, la solution EMM (Enterprise Mobility Management), simplifie et facilite la gestion de la flotte des terminaux de l’entreprise par son administrateur.  Elle facilite aussi la sécurisation des données de l’entreprise, la gestion à distance des applications et la configuration de paramètres spécifiques à l’entreprise.

Comment aidez-vous les opérateurs et régulateurs à combattre fraude, vol et clonage des appareils mobiles ?

La fraude au niveau des terminaux est un défi mondial grandissant pour les opérateurs mobiles, les consommateurs et les gouvernements. Les appareils frauduleux incluent les téléphones volés, les téléphones avec de faux numéros de série (IMEI), les appareils mobiles importés illégalement et les téléphones ayant des numéros de série dupliqués (IMEI).

Ces terminaux menacent la santé et la sécurité des consommateurs et compromettent la sécurité nationale. En plus, ils privent chaque année les Trésors des Etats d’énormes revenus.

Les opérateurs et régulateurs doivent donc trouver une solution fiable pour empêcher l’usage de tels appareils sur le réseau, sans impacter les utilisateurs.

Invigo était parmi les premières entreprises mondiales à fournir une solution pour régler ce problème de fraude de terminaux en développant la solution CID (Control Illegal Devices ou Contrôle des appareils illégaux). Elle a participé à l’initiative lancée par l’UIT visant à combattre la fraude d’appareils mobiles. En juin 2016, Invigo a été invité pour participer en tant qu’intervenant à la conférence annuelle de l’UIT dédiée à la lutte contre les terminaux contrefaits, qui s’est tenue à Genève, pour partager son expérience en tant que fournisseur de solution aidant les opérateurs et régulateurs à lutter contre ce problème.

Invigo a offert la solution permettant de combattre la fraude des appareils au Liban en 2013. Elle a été lancée en juin 2013 sous le nom de DII et a permis d’augmenter les recettes fiscales de 30 millions de dollars entre juin 2013 et mai 2014, date à laquelle le service a été arrêté suite à un changement ministériel. Depuis, l’entreprise a proposé au ministère des Télécommunications libanais de réactiver le service gratuitement et d’adapter la solution aux besoins exacts du ministère, surtout que notre solution est très flexible et facile à configurer.

Invigo a été choisie pour offrir sa solution CID dans plusieurs pays suite à un appel d’offres auquel ont participé les principaux acteurs mondiaux dans le domaine. La supériorité et flexibilité de notre solution technique, notre vaste expérience dans le domaine de gestion des terminaux depuis 2004 et la compétitivité de nos prix nous ont permis de remporter ces appels d’offres contre plusieurs entreprises mondiales.

Quels sont les derniers produits et solutions novateurs que vous comptez lancer ?

La gestion à distance des terminaux est la spécialité d’Invigo. Nos différentes solutions ont toujours permis aux opérateurs de lancer rapidement et facilement de nouveaux services. Notre dernière solution de configuration des terminaux VoLTE en est un exemple. Pour avoir une expérience VoLTE et/ou RCS réussie, les terminaux des abonnées doivent être configurés avec plus de 200 paramètres différents. Notre plate-forme permet aux opérateurs de configurer à distance et sans difficulté les terminaux des abonnés pour activer les services VoLTE et RCS.

Le nouveau produit que nous comptons lancer cette année est la solution de gestion à distance des objets connectés IoT et M2M. Comme vous le savez, l’internet des objets (IoT) est en train de changer l’environnement mobile et nos vies. Un monde complètement connecté les améliorera  sans doute. Les prévisions en termes de nombre d’objets connectés diffèrent, toutefois, nous nous attendons tous à une énorme croissance dans les années à venir avec des milliards d’objets connectés en 2020. La gestion à distance de ces derniers et la configuration de cartes eSIM intégrées sont des facteurs-clés pour la réussite des services IoT.

Grâce à sa vaste expérience au niveau de la gestion à distance des terminaux et des cartes SIM, Invigo est bien placée pour aider les opérateurs à gérer les objets connectés et les eSIM intégrées.

Pin It

Dernier Numéro