loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Orange Groupe a exprimé son intérêt dans le marché télécom Ethiopien qui se prépare à l’introduction de deux nouveaux opérateurs dans le cadre de la privatisation du secteur des télécommunications dans le pays.

Le Groupe a exprimé formellement son intérêt en réponse à l’appel de manifestation d’intérêt pour l’allocation de deux licences nationales de service de télécommunications. Orange va rejoindre Vodafone Groupe qui a formé un consortium avec Vodacom et Safaricom pour faire son offre. MTN est aussi intéressé par l’offre.

L’émission de deux nouvelles licences ainsi que la privatisation partielle d’Ethio Telecom fait partie de l’agenda de réformes économique du gouvernement visant à attirer plus d’investissements étrangers, promouvoir la compétition au niveau du secteur des télécommunications et offrir des services de meilleure qualité aux consommateurs en Ethiopie.

Orange Groupe a confirmé sa volonté de répliquer en Ethiopie son succès réalisé en Europe, Afrique et au Moyen-Orient. Le Groupe a indiqué qu’il élabore « la meilleure offre qui va créer de la valeur pour toutes les parties prenantes et assurer par conséquent le succès de cette réforme à long terme. »

Pin It

Dernier Numéro