loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Tunisie Telecom et Ooredoo Tunisie ont procédé, ce lundi 11 janvier 2016, à l'inauguration du projet de partage de réseau d'accès radioélectrique (RAN Sharing) dans le gouvernorat de Zaghouan, en présence de M. Noomane Fehri, ministre des Technologies de la Communication et de l'Economie numérique.

MM. Nizar Bouguila, PDG de Tunisie Telecom, et Youssef El-Masri, directeur général d'Ooredoo Tunisie,  ont  donné le  coup d'envoi de ce projet en présence du gouverneur de Zaghouan,  des responsables du ministère de tutelle, des  deux opérateurs, de leurs  partenaires et des  représentants  de  la  presse .

A cette occasion, M. Noomane Fehri a félicité les deux opérateurs pour leur abnégation dans la concrétisation de cet important accord qui permettra de généraliser le réseau de la téléphonie mobile à tout le gouvernorat de Zaghouan avec une meilleure qualité du signal indoor (Milieux clos). " Un tel projet concrétise notre plan national stratégique "Tunisie digitale 2018 " qui vise à offrir les services à haut débit à tous les Tunisiens dans toutes les régions du pays", a-t-il précisé.

De son côté, M. Nizar Bouguila s'est déclaré heureux de l'inauguration du Ran-Sharing à Zaghouan. " La mise en service de ce projet revêt une grande importance pour Tunisie Telecom ; tout d'abord au niveau de la qualité des services rendus à notre  clientèle à travers l'accélération de l'extension de la couverture. Elle nous permettra de surcroît, de réduire les coûts d'investissement et ceux d'exploitation, sans oublier la rationalisation de l'installation des stations de la téléphonie mobile ", a souligné le PDG de Tunisie  Télécom.

Quant à M. Youssef El-Masri, il a précisé l'importance de cet accord unique en son genre dans la région du Maghreb Arabe, qui permettra de réduire les coûts de l'infrastructure des réseaux. " Cette démarche de coopération et de partage des ressources participe de notre volonté de mieux optimiser nos investissements et de mieux utiliser les ressources rares du pays. Non seulement nous allons pouvoir réaliser plus rapidement nos objectifs de couverture et de qualité au profit des régions mal desservies mais surtout dégager de nouvelles marges de manœuvre en terme d'investissement dans les nouveaux services et l'innovation. "

Pin It

Dernier Numéro