loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le géant français des télécommunications Orange a annoncé, le mercredi 13 janvier 2016, l'acquisition, pour un montant non précisé, de deux filiales de son concurrent indien Airtel au Burkina Faso et en Sierra Leone, pays récemment  assainis de l'épidémie du virus Ebola.

'Orange va acquérir 100% des actions des deux sociétés dont le chiffre d'affaires consolidé  est d'environ 275 millions d'euros', précise dans un communiqué l'opérateur français, aux 39 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

'Orange réalisera ces opérations en partenariat avec ses filiales de Côte d'ivoire et du Sénégal. Le montant de la transaction pour Orange sera construit sur un multiple de 7,9 fois l'Ebitda (résultat d'exploitation avant impôts et charges, NDLR) de ces deux filiales d'Airtel à la fin de leur exercice annuel au 31 mars 2016', précise l'opérateur international français présent dans 28 pays dans le monde.

'Ces acquisitions s'inscrivent dans le cadre de la stratégie de développement international d'Orange, qui vise à accélérer sa croissance en pénétrant de nouveaux marchés émergents à fort potentiel', souligne le français, qui se félicite de couvrir 20 pays en Afrique en 2016.

Le groupe précité avait conclu, en juillet dernier, des accords avec Airtel portant sur l'acquisition potentielle de ses filiales dans ces deux pays, ainsi qu'au Tchad et au Congo Brazzaville. Concernant ces deux derniers pays, le groupe précise que ces accords ont expiré, sans aboutir à une transaction.

Pour 'renforcer ses positions en Afrique, qui est une priorité stratégique pour le groupe', Orange avait par ailleurs, annoncé mardi 12 janvier avoir conclu un 'accord ferme' pour acquérir 100% de Cellcom, deuxième opérateur mobile au Liberia, pour un montant non divulgué.

Pin It

Dernier Numéro