loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le géant britannique des télécoms BT s'est montré pessimiste sur ses résultats à venir à cause du coût élevé d'une enquête sur ses activités italiennes et d'un contexte de marché difficile, ce qui faisait plonger son action de 19%.

Le groupe a indiqué qu'une dépréciation d'actifs en Italie allait lui coûter 530 millions de livres, contre une première estimation bien moins élevée de 145 millions de livres dévoilée fin octobre, dans un communiqué publié avant l'ouverture du marché.

BT avait lancé ces derniers mois une enquête sur ses activités en Italie qui ont mis au jour de nombreuses erreurs dans ses comptes et dans la gestion financière. Les résultats tirés de ces activités ont été largement surestimés durant un grand nombre d'années, ce qui contraint le groupe à réviser à la baisse leurs valeurs dans ses comptes.

Afin de remettre sur pied son équipe en Italie, le groupe a suspendu plusieurs responsables qui ont depuis quitté la société et a nommé un nouveau directeur général dans le pays qui doit prendre ses fonctions le 1er février.

Le groupe a prévenu en outre que ses profits allaient fortement reculer lors du quatrième trimestre de son exercice comptable 2016-2017 (achevé fin mars), à cause des difficultés en Italie et d'un contexte de marché défavorable.

 

Les perspectives se sont détériorées à la fois pour le secteur public au Royaume-Uni et pour le marché des entreprises à l'international, ce qui conduit le groupe à anticiper une baisse à deux chiffres de son résultat brut d'exploitation ajusté au quatrième trimestre et des résultats globalement stables en 2017-2018.

Pin It

Dernier Numéro