loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

L’émergence des services Over-The-Top ou OTT dans le monde des télécommunications l’a radicalement changé, affectant le rôle joué par les opérateurs. En effet, les OTT ont envahi le  terrain des opérateurs, surtout au niveau des SMS. Les opérateurs ont, pour long temps, considéré les OTT comme un ennemi et un défi qui compromet leur présence. Toutefois,  il s’est actuellement  avéré qu’une coopération est vitale pour les deux.

Tout a commencé en 2012 quand l’utilisation  des applications de messagerie telles que WhatsApp  a finalement surpassé celle des SMS. Cette émergence rapide a été stimulée par la hausse du taux de pénétration de la large bande mobile. La plupart des services OTT utilisent les réseaux des opérateurs sans que ces derniers ne soient impliqués dans le développement, la vente ou la fourniture de ces services, et donc sans qu’ils en tirent profit.

Les OTT incluent les services de communication sur IP ou Internet Protocol telle que la voix sur IP (VoIP) et les messages instantanés qui sont considérés comme concurrents directs des services de voix et SMS fournis par les opérateurs. Ils comprennent aussi les services audio et vidéo qui génèrent d’énormes volumes de données sur les réseaux, poussant les opérateurs à investir davantage dans l’infrastructure pour pouvoir soutenir les données liées à la vidéo.

Cette domination des OTT provient principalement du fait qu’ils permettent aux utilisateurs d’envoyer gratuitement  un nombre illimité de messages. C’est à partir de cette année que les revenus des services de courts messages ou SMS offerts par les opérateurs ont commencé à diminuer.

Le facteur qui a aussi favorisé l’essor des OTT est le fait que, contrairement aux opérateurs, qui doivent investir dans l’infrastructure et les réseaux, ils ne doivent pas s’inquiéter de l’interopérabilité ou des normes. Ceci leur a permis d’adopter des modèles d’affaires plus innovateurs et attractifs pour les consommateurs et d’améliorer les services qu’ils offrent.

En outre, les OTT ne sont pas obligés d’acquérir des licences, de se conformer aux politiques de protection des consommateurs, ou de payer des taxes. Ils ne sont pas aussi tenus responsables de la qualité du service (QoS) puisque les problèmes de qualité sont reprochés normalement aux opérateurs.

L’hégémonie des OTT s’est accompagnée d’une baisse progressive des revenues des opérateurs liés aux SMS et à la voix notamment. Elle a aussi imposé une très grande pression sur l’infrastructure et les réseaux des opérateurs, générant ainsi des problèmes affectant la qualité de service. Les opérateurs doivent donc investir plus pour moderniser leurs réseaux afin de pouvoir optimiser sa capacité. Toutefois, il ne faut oublier que l’utilisation des OTT augmente le trafic et les revenus des données mobiles des opérateurs. Par conséquent, la contribution de ces derniers dans l’économie et les revenus des pays a diminué et le taux d’investissement dans la large bande a reculé dans les zones rurales.

Afin de faire face à ce défi, les opérateurs peuvent adopter plusieurs stratégies. En effet, ils peuvent grouper des offres de voix ou de données avec des forfaits SMS en les offrant à un prix abordable. Par conséquent, ils pourront maximiser les revenus et maintenir un certain niveau de fidélisation des clients. Ils peuvent aussi grouper des applications vidéo avec des offres de voix et de données. De cette manière, ils encourageront les abonnés à utiliser ces applications, augmenteront les revenus des données, et amélioreront l’expérience client.

Toutefois, la stratégie la plus efficace sera d’établir un partenariat avec les OTT pour pouvoir maintenir le trafic et gagner une part des revenus. D’autre part, les opérateurs peuvent développer des services OTT qui leurs sont propres Ils pourront contrôler le service, interagir avec d’autres initiatives similaires lancées par d’autres opérateurs et cibler de nouveau clients. Les opérateurs peuvent profiter de leurs atouts au niveau du contrôle du réseau et des canaux de distribution, afin de différencier leurs services OTT des autres offres sur le marché.

Le développement périodique des services OTT est en train de changer le comportement des consommateurs et contribue énormément à l’augmentation de l’utilisation des données sur les réseaux fixes et mobiles. Les opérateurs doivent agir rapidement pour faire face à ce défi qui pourra affecter leur performance. Pour ce faire, ils doivent adopter la stratégie qui va de pair avec le contexte du pays dans lequel ils opèrent, le marché des télécoms, et leurs capacités d’innovation.

Dans ce contexte, la collaboration s’avère très importante, qu’elle soit entre les fournisseurs de services OTT et les opérateurs ou entre les différents opérateurs. Il est nécessaire aussi de revoir les régulations imposées aux opérateurs pour garantir plus d’équilibre et suivre les nouvelles tendances du marché.

Ce pouvoir grandissant des OTT a certainement bouleversé l’industrie des télécommunications. Nous témoignons de l’importance de l’innovation à l’ère du numérique ; une innovation garantie par les OTT qui ont plus de liberté, et attire plus les consommateurs ainsi que les jeunes ingénieurs ayant de nouvelles idées et voulant contribuer au développement de ces acteurs et promouvoir la culture de l’innovation.

Pin It

Dernier Numéro