loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

La Société nationale des télécommunications (Sonatel), opérateur historique au Sénégal, a appliqué une baisse comprise entre 15 et 20% sur ses tarifs Internet. Cette décision de l’opérateur a pour objectif d’accompagner la politique du gouvernement avec son projet « Sénégal numérique 2025 ». Abdou Karim Mbengue, responsable de la communication de l’entreprise l’a annoncé au cours du lancement de la campagne « Internet partout pour tous ».

Cette baisse intervient sur les redevances annuelles et les frais de mise en service des offres ADSL domestique, mais aussi pour les offres prépayées, ainsi que les Pass Internet à partir de 1Go pour faciliter l’accès à Internet aux professionnels. Selon la Sonatel, cela va permettre de hisser le Sénégal dans le top 5 des pays africains les mieux connectés.

Dans cette même dynamique, l’entreprise va proposer prochainement à ses clients détenteurs de téléphones non accessibles à internet, la possibilité d’échanger leurs téléphones 2G contre des smartphones 3G à moins de moins de 20 dollars, soit 10 000 francs CFA.

Aujourd’hui avec l’offre 3G lancée en 2010, cela a permis d’améliorer l’expérience individuelle sur le mobile en offrant une qualité supérieure ou égale à l’internet fixe. Cette technologie couvre plus de 75% de la population sénégalaise.

Depuis juillet 2016, la Sonatel est passée à la vitesse supérieure avec la 4G permettant d’offrir de nouveaux services innovants, tels que la TV mobile ou la visiophonie.

Selon l’entreprise, près de 230 millions de dollars, soit 140 milliards de francs CFA ont été investis sur les deux dernières années. En 2017, c’est près de 130 millions de dollars, soit 80 milliards de francs CFA qui seront mobilisés pour renforcer et améliorer la disponibilité et la qualité des services, mais surtout soutenir les grands projets de l’Etat. 

Pin It

Dernier Numéro