loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Vodafone a indiqué qu'il allait transférer une participation de 35% dans l'opérateur kényan Safaricom, au Sud-africain Vodacom, pour rationaliser et simplifier la gestion de ses actifs en Afrique subsaharienne.`

« La transaction proposée améliorera la présence du Groupe Vodacom en Afrique de l’Est, augmentant ainsi la croissance des clients des services financiers pour atteindre 32 millions, faisant de l’entreprise un acteur essentiel au niveau des services financiers dans le continent », a expliqué le PDG de Vodacom Shameel Joosub.

Selon le Groupe Vodacom, l'opération, d'une valeur de 2,39 milliards d'euros permet de diversifier la visibilité économique et le bénéficie de Vodacom dans une seule transaction et promet d'accélérer le développement sur le continent africain du système de transfert d'argent d'un mobile à un autre, M-Pesa, lancé au Kenya par Safaricom en 2007.

 

Safaricom avait annoncé ses résultats pour l’année 2017 enregistrant une augmentation de 27,1% de son revenu net stimulée principalement par les revenus de M-Pesa qui ont augmenté de 32,7% alors que le nombre d’utilisateurs de la plate-forme a augmenté de 14,6%.

Pin It

Dernier Numéro