loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le groupe de télécoms et médias Altice a publié un chiffre d'affaires en hausse de 2,7% à 5,96 milliards d'euros au deuxième trimestre de l'exercice et confirmé ses objectifs pour l'année en cours.

Entre avril et juin, le groupe coté à Amsterdam a profité notamment des bons résultats d'Altice USA, récemment coté indépendamment à la Bourse de New York, qui voit ses ventes progresser de 3,2%, à 2,11 milliards d'euros.

« Notre progression sur le deuxième trimestre montre que la vision de la convergence d'Altice est réellement en train de prendre forme. Nos déploiements en très haut débit, nos innovations et investissements dans les contenus portent la croissance d'Altice à des niveaux de plus en plus élevés », s'est félicité le directeur général d'Altice, Michel Combes.

Altice voit également son excédent brut d'exploitation ajusté progresser de 6,9% à 2,4 milliards d'euros, en particulier sous l'effet d'une hausse de 21,9% aux Etats-Unis. La marge d'Ebitda ajusté s'améliore par ailleurs de 1,8 point sur un an, à 40,4%, avec une hausse de 6,6 points sur le marché américain, à 42,7%.

Altice voit également sa filiale française SFR qui représente toujours plus de 45% de son chiffre d'affaire global, progresser son chiffre d'affaire de 1,5% à 2,76 milliards d'euros, sous l'effet des récentes acquisitions réalisées dans les médias.

Les Etats-Unis, deuxième marché du groupe, portent la croissance d'Altice en profitant de l'amélioration des ventes de ses deux opérateurs locaux, Optimum progressant de 2,9%, à 1,51 milliard d'euros, alors que Suddenlink est en hausse de 3,8%, à 602 millions d'euros.

 

 

Pin It

Dernier Numéro