loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Orange Bank, la banque mobile du groupe de télécoms Orange, sera lancée le 2 novembre en France, a annoncé Stéphane Richard, patron du géant français sur son compte Twitter. Initialement prévu le 6 juillet, le lancement de cette banque mobile avait été reporté faute d'être « à la hauteur des standards » et exigences du groupe, avait alors justifié le groupe.

L'opérateur avait indiqué qu'après une prolongation de la phase de test de l'application auprès de ses propres collaborateurs, Orange Bank serait opérationnelle à la rentrée. L'arrivée d'Orange Bank viendra grossir les rangs des nouveaux opérateurs de banque mobile, les néobanques, qui se sont multipliés ces derniers mois avec pour promesse de changer les usages bancaires.

Parmi ses futurs concurrents, son grand rival sur le secteur des télécoms, SFR qui, en juillet dernier, a annoncé le lancement de sa banque mobile d'ici 2019 ou encore le coffret C-Zam, lancé mi-avril par le géant de la distribution Carrefour, qui associe une carte bancaire internationale Mastercard et un compte en ligne sans découvert autorisé.

De son côté, Orange Bank vise l'acquisition de deux millions de clients en 10 ans et veut investir au total 500 millions d'euros sur la période, espérant être rentable au bout de cinq ans d'activité. Pour cela, l'opérateur historique, fort de sa notoriété et de son réseau de distribution de plus de 600 boutiques en France début 2017, compte frapper fort en proposant la mise à disposition gratuite d'une carte de paiement ainsi que l'absence de frais de tenue de compte à partir du moment où le moyen de paiement est utilisé au moins trois fois par mois.

 

Orange mise également sur l'intégration à ses futurs services du système d'intelligence artificielle Watson, conçu par la multinationale IBM, qui remplacera les conseillers bancaires en ligne.

Pin It

Dernier Numéro