loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

MTN Group se prépare à lever près de 500 millions de dollars en cédant près de 30% du capital de sa filiale nigériane. Prévue pour ce semestre, cette cession a été décidée après un accord de règlement à l’amiable d’une amende record apposée à MTN par Abuja en 2016 de 1 milliard de dollars pour ne pas avoir respecté la date limite pour déconnecter les abonnés non enregistrés.

L'un des plus importants opérateurs téléphoniques du continent devra ainsi céder près de 30% de sa filiale nigériane sur la place de Lagos conformément à l’accord négocié avec le régulateur nigérian des télécoms.

La majorité des actions devra être cédée à des institutions locales et à des particuliers, mais l'opérateur table sur l'intérêt d'investisseurs étrangers pour sécuriser l'opération. Cette cession parvient après que MTN était obligé de payer une amende initialement fixée è 5,2 milliards de dollars, poussant ainsi le PDG du groupe à démissionner.

Fort de 50 millions d'abonnés, MTN reste le plus important opérateur du Nigeria. Bien qu'ayant enchaîné des pertes depuis 2016, suite à l'absorption de l'impact financier de l'amende, l’opérateur a pu enregistrer des bénéfices en janvier 2018.

Pin It

Dernier Numéro