loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Les titres du groupe Alcatel-Lucent, racheté par le géant finlandais de l'équipement en télécoms Nokia, ont été radiés de la cote d'Euronext Paris, a annoncé l'Autorité des marchés financiers (AMF), après un contretemps dû à des actionnaires minoritaires.

A la clôture de son offre publique de retrait lancée fin septembre, le groupe Nokia détenait 96,92 pour cent du capital et 96,84 pour cent des droits de vote de l'équipementier franco-américain, a précisé l'AMF.

Les actions, les océanes 2019 et les océanes 2020 Alcatel-Lucent sont radiées d'Euronext Paris " et " les titres non présentés à l'offre publique de retrait sont transférés à l'initiateur de l'offre ", précise l'AMF.

Nokia avait lancé le processus d'acquisition d'Alcatel-Lucent en avril 2015 et avait lancé une offre publique d'échange qui s'est achevée avec succès en janvier.

Dans la foulée, le groupe avait lancé en septembre une offre publique de rachat des titres Alcatel-Lucent encore détenus par des actionnaires minoritaires, en vue de retirer l'entreprise de la cote.

La décision de la cour d'appel devrait être connue au cours du premier trimestre 2017, selon Nokia. Par précaution, le groupe a indiqué avoir " déposé sur des comptes bloqués "  un montant permettant de payer la somme que réclament les plaignants. Mais il juge " sans fondement " la procédure lancée à Paris.

Pin It

Dernier Numéro