loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

A cause de la pandémie qui touche le monde entier, le besoin d'Internet à haut débit est devenu une nécessité puisque la majorité de la population travaille désormais depuis son domicile. Dans ce contexte, Telecom Review Afrique s’est entretenu avec Mohamed Salama, responsable des réseaux fixes au Moyen-Orient et Afrique chez Nokia, du portefeuille de réseaux fixes proposé par le fournisseur.

Pourriez-vous donner à nos lecteurs un aperçu du portefeuille de Nokia dans le domaine des réseaux fixes et de votre rôle en tant que directeur de l’entité  au sein de Nokia MEA ?

Nokia est un leader mondial dans le domaine du haut débit qui exploite les réseaux à fibres optiques les plus avancés de la planète. Dans le monde entier, environ 750 millions d'abonnés bénéficient de services à large bande grâce aux solutions de nos réseaux fixes.

La demande de connexions stables et à haut débit à domicile a été très forte ces dernières années mais, depuis le début de la pandémie, nous avons assisté à une accélération significative. Les fermetures ont rappelé à tous que le haut débit permet aux économies et aux sociétés de fonctionner sans heurts. En outre, la croissance continue du trafic mobile et l'émergence de la 5G vont accélérer d’avantage le déploiement des réseaux fixes, ce qui entraînera une convergence encore plus forte des technologies à fibres optiques et sans fil.

En tant que directeur des réseaux fixes pour le Moyen-Orient et l’Afrique, mon rôle est d'aider nos clients dans cette région à satisfaire leur besoin croissant d'une expérience haut débit supérieure à domicile et de porter le service au-delà du point de terminaison du réseau à l'intérieur du domicile.

En tant que leader du marché dans le domaine des réseaux fixes, comment voyez-vous l'avenir du marché des réseaux fixes dans l'ensemble du marché de la région?

La région du Moyen-Orient et Afrique est un marché très hétérogène en termes de démographie locale, d'économie ou de pouvoir d'investissement. En même temps, aucun pays n'est épargné par la tendance croissante de la demande de bande passante. Il est certain que les déploiements de la large bande fixe continueront d'être en plein essor dans la région qui abrite les réseaux FTTH les plus avancés du monde dans la région du Golfe. Nokia a déployé ses réseaux FTTH pour de nombreux clients dans la région, leur permettant d‘offrir un accès au très haut débit et des services triple play aux foyers et aux entreprises. 

Dans une grande partie de la région, nous continuerons à assister à un essor du haut débit et à la transition du cuivre vers la fibre optique. Les opérateurs resteront concentrés sur l'expansion continue des réseaux, certains passeront également aux technologies les plus récentes telles que le PON de nouvelle génération, le Wi-Fi 6 à faible latence ou les réseaux d'accès définis par logiciel.

Parallèlement nous constatons, sur ces mêmes marchés, une poussée accrue pour les solutions fixes sans fil qui sont stratégiquement positionnées pour défier la part de marché ou la croissance des opérateurs historiques locaux. Par exemple, Nokia s'est associé à Zain en Arabie saoudite et à Vodacom en Afrique du Sud pour offrir une expérience Gigabit à ses abonnés en utilisant le sans fil fixe 5G tout en permettant le Wi-Fi 6 à l'intérieur du domicile, grâce à une technologie de maillage auto-optimisant.

Dans quelques pays de la région, les déploiements de fibres et de 5G pourraient prendre plus de temps. Dans un tel scénario, la 4G fixe sans fil offre aux opérateurs une possibilité à court terme de proposer davantage de services à large bande. Notre solution 4G FastMile a été conçue pour garder le coût total de possession sous contrôle tout en optimisant les ressources radio et l'utilisation du spectre. 

Le fixe sans-fil offre également une excellente opportunité de connecter les personnes qui ne le sont pas. Par exemple, Nokia s'est associée à l'UNICEF et au gouvernement du Kenya dans le cadre d'une collaboration multipartenaires pour piloter la connectivité internet et l'apprentissage numérique dans les écoles kenyanes défavorisées par le biais du sans fil fixe 4G. Les gouvernements investissent également dans le haut débit fixe pour l'industrie 4.0 dans toute la région.

Quels sont les avantages des réseaux fixes filaires par rapport aux réseaux fixes sans fil ?

Dans le contexte de l'accès à large bande, les réseaux fixes filaires et sans-fil présentent certains compromis selon le cas d'utilisation et la stratégie spécifique de l’opérateur en question. Les transformations du haut débit fixe – tout comme les réseaux sans fil – sont dues à la densification des fibres. En général, la fibre reste l'option la plus sûre pour l'avenir, car elle offre des possibilités de mise à niveau de capacité pratiquement illimitées. Aujourd'hui, les déploiements XGS-PON se généralisent et offrent un débit symétrique de 10 Gbps, avec l'option 25G symétrique 25GS-PON qui devrait être disponible dans le courant de l'année. Nous sommes également très actifs dans le travail de spécification des technologies au-delà du 25G (par exemple 50G, 100G).

En outre, les réseaux fixes offrent des vitesses de connexion symétriques stables et fiables. Ils sont conçus pour une consommation massive à domicile, avec un multiplexage statistique relativement faible, ce qui permet à plusieurs utilisateurs d'accéder à la capacité de pointe en même temps. Avec l'émergence des services de streaming vidéo, des jeux en ligne, de la VR/AR, nous nous attendons également à ce que la faible latence devienne un élément-clé de la conception des réseaux à large bande. L'augmentation de la demande de bande passante symétrique est principalement due aux abonnés des entreprises ainsi qu'aux bureaux à domicile pour les vidéoconférences et les applications VPN. Ces besoins sont devenus encore plus flagrants pendant la pandémie, car de plus en plus d'appareils ont été connectés et les besoins en bande passante ont augmenté.

Les réseaux fixes vont-ils devenir obsolètes avec la 5G ou constatez-vous une complémentarité entre les deux réseaux ?

Les technologies fixes à large bande de la prochaine génération et la 5G ont évolué séparément en réponse à la demande croissante de bande passante, mais elles sont de plus en plus interdépendantes. Le FTTH est vraiment la référence : il offre une capacité massive au coût le plus bas possible, sa faible consommation d'énergie le rend durable et il durera – et évoluera – pendant des décennies. Si nous voulons fournir un gigabit à tout le monde, la fibre optique est la technologie de choix. Lorsque la fibre et la 5G s'unissent, c'est là que la magie opère. La fibre et la 5G se complètent parfaitement et accélèrent la connectivité gigabit au profit de tous.

Les réseaux mobiles exigent un réseau de transport mobile de haute performance. Cette exigence sera encore plus marquée avec l'évolution vers la 5G, puisque les utilisateurs de mobiles s'attendent à des vitesses beaucoup plus élevées, à une faible latence et à une couverture universelle. Nos technologies GPON, XGS-PON et point-à-point sont déjà utilisées avec succès pour le transport LTE et 5G midhaul et backhaul par de nombreux opérateurs dans la région MEA. Notre solution de réseau d'accès défini par logiciel (SDN) permet un ensemble de cas d'utilisation uniques, comme le découpage 5G (5G slicing), comme nous l'avons démontré avec certains de nos principaux clients.

Les réseaux fixes pourraient aider à relever le défi de la couverture 5G à haut débit en intérieur. À domicile, les consommateurs passent du réseau cellulaire au Wi-Fi, ce qui décharge le trafic 5G sur le Wi-Fi et, plus loin, sur le FTTH. Cela aide les fournisseurs de services de communications électroniques à mieux gérer la capacité et les coûts du RAN, à libérer la capacité 5G pour les applications critiques, tout en offrant une expérience client exceptionnelle aux consommateurs à domicile. Pour ce faire, nous avons amélioré nos solutions avec des capacités Wi-Fi 6 supérieures, y compris une technologie à faible latence.

Comment les réseaux fixes ont-ils contribué à gérer l'impact de la pandémie COVID-19 sur les réseaux de la région Moyen-Orient et Afrique?

Il ne fait aucun doute que le haut débit a joué un rôle essentiel pendant cette crise, en permettant à des millions de ménages de travailler, d'apprendre et de vivre chez eux pendant les périodes de confinement prolongées. L'impact principal sur le réseau comprend une augmentation significative du trafic pendant les périodes de confinement, allant jusqu'à 30 à 40 % du jour au lendemain.

Désormais, comme les confinements périodiques pourraient faire partie de la nouvelle norme dans le futur proche, nous travaillons avec nos clients pour faire en sorte que les réseaux à large bande permettent à chaque ménage, non seulement de travailler ou de jouer à domicile, mais aussi d'accéder à des services vitaux de santé et d'apprentissage en ligne. La large bande est devenue un droit fondamental pour protéger les citoyens et les économies.

 

Pin It

Dernier Numéro