loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Dans le cadre d'une entrevue accordée à Telecom Review, Rim Belhassine-Cherif, directeur central services et innovation chez Tunisie Telecom a expliqué comment l'opérateur tunisien peut contribuer à la transformation numérique en Tunisie. Elle a abordé de même le lancement de la 4G et les tests G.fast d'ADTRAN.

 

La transformation numérique à laquelle tout le monde aspire est d'actualité. Quel rôle Tunisie Telecom joue-t-il pour la rendre possible en Tunisie?

 

Vu le rôle important que peut jouer le secteur du numérique pour la croissance de l'économie Tunisienne, notre pays a conçu un plan stratégique appelé " Tunisie Digitale 2020 " qui mise sur le numérique, dans le but de contribuer à la création de nouveaux emplois pour les jeunes et à l'augmentation du niveau de compétitivité, d'innovation et de productivité des entreprises locales.

Tunisie Telecom, en tant qu'opérateur historique tunisien, doit jouer un rôle de leader dans le cadre de la transformation numérique et être la locomotive de ce projet tant sur le plan interne qu'externe.

Sur le plan interne, Tunisie Telecom doit gérer le projet de transformation numérique au sein de l'entreprise elle-même, tout en effectuant une réforme de fond sur tous les plans: technique, systèmes informatiques, marketing, ressources humaines, finance, etc… Ce projet lui permettra de devenir un opérateur agile offrant à ses clients, entreprises et grand public, une expérience numérique à tous les niveaux,y compris les canaux de communication, l'expérience utilisateur, le contenu, les moyens de paiement, etc…

Sur le plan externe, la publication des API ouverts aux acteurs externes pourrait être une bonne initiative qui permettra aux PME du secteur des TIC de passer rapidement à la concrétisation de leurs nouvelles idées. De plus, ces API aideront les PME à publier de nouveaux contenus d'une façon plus rapide. Ceci aboutira à la dynamisation du secteur des TIC en Tunisie, à travers la création d'un partenariat gagnant-gagnant entre les PME du domaine des TIC et Tunisie Telecom.

De plus, Tunisie Telecom participera activement aux projets gouvernementaux dans le cadre de la transformation numérique, tels que ceux de l'"e-Santé " et du "e-Tourisme ", à travers la fourniture de l'infrastructure nécessaire et le partage d'expériences.

A quels niveaux les consommateurs ont-ils pu profiter de la 4G, après son lancement récent en Tunisie?

La faible pénétration des terminaux 4G sur le marché tunisien, ainsi que la couverture des réseaux 4G qui n'est pas encore globale, n'ont pas permis un décollage réel de cette technologie. Toutefois, il a été remarqué que les abonnés qui l'ont utilisée au moins une fois y sont devenus fidèles, et utilisent désormais la 4G uniquement.

L'amélioration du parc des terminaux 4G, par la mise en vente des terminaux d'entrée et de milieu de gamme, la proposition d'offres attractives aux abonnés, ainsi que l'accélération du déploiement de la 4G et l'extension de la couverture, permettront, dans les mois à venir, une évolution remarquable du nombre de connexions.

Tunisie Telecom a mené avec succès des tests de la solution G.fast d'ADTRAN. Pouvez-vous nous en parler un peu ?

Tunisie Telecom a mené de nombreux tests sur le terrain de la technologie d'accès G.fast avec ADTRAN, l'un des fournisseurs pionniers de solutions de réseaux de nouvelle génération, et cette série de tests a été achevée avec succès début octobre 2016.

Les tests effectués ont permis d'expérimenter l'implémentation de services ultra rapides atteignant 800 Mbits/s sur une distance d'environ 100 mètres sur l'infrastructure de cuivre existante, en plus de l'intégration de la solution en tout-IP avec un réseau automatisé SDN/NFV. Les tests ont également porté sur la fonctionnalité avancée d'alimentation par "Reverse-Power" au niveau des points de distribution G.fast de la série ADTRAN 500G (DPUs) qui permet un déploiement accéléré des services ultrarapides dans des locaux où la présence d'une source d'alimentation est incertaine. Il est à mentionner que de nombreux tests ont été effectués durant la période estivale, afin de tester l'efficacité dans des conditions de températures extrêmes.

Les tests de la solution G.fast d'ADTRAN s'inscrivent dans la démarche stratégique de Tunisie Telecom vers la numérisation, tout en renforçant son image en tant qu'opérateur innovateur qui s'intéresse aux nouvelles technologies, et en confirmant son engagement continu pour moderniser son réseau, ce qui lui permet d'offrir à ses clients des services très haut débit de qualité, abordables, et à grande échelle et faire face aux nouveaux défis concurrentiels sur le marché tunisien.

Comment décrivez-vous l'appétit du secteur des télécoms en Tunisie pour les nouveaux produits ?

Les abonnés de Tunisie Telecom ont toujours montré une très bonne réactivité face aux nouveaux services proposés, et ils les adoptent souvent rapidement, même ceux pour lesquels la communication et la publicité n'étaient pas à grande échelle. Nous avons même remarqué une augmentation du nombre d'abonnés, suite au lancement de nouveaux services, même avec les services de fidélisation et non pas d'acquisition.

En effet, durant ces dernières années, le comportement des clients a beaucoup changé, que ce soit pour les entreprises ou le grand public, et de nouvelles exigences et besoins de services ont émergé. Dans ce contexte, Tunisie Telecom a toujours essayé de suivre les tendances et proposer des services diversifiés qui conviennent aux différentes catégories d'abonnés et satisfont leurs besoins, tels que les services basés sur le Cloud Computing pour les entreprises, surtout les PME, ainsi que les services de contenu (vidéo et audio) et les services en relation avec les réseaux sociaux pour les clients grand public. Cette stratégie, couplée à la proposition d'offres attractives et économiques, a encouragé de plus en plus la base clientèle de Tunisie Telecom à utiliser les nouveaux services.

Comment Tunisie Telecom va se préparer au lancement de la 5G dans les années à venir?

A mon avis, je pense que le passage de la 4G à la 5G doit être justifié non seulement par les améliorations techniques et l'efficacité nettement supérieure qu'apporte la 5G, mais aussi, et essentiellement, par l'existence d'un besoin pour cette migration sur le marché local. A cet effet, en plus des préparations d'ordre technique et des adaptations nécessaires du réseau, je pense que la création de besoin est primordiale pour le lancement de la 5G en Tunisie.

Cette création de besoin doit passer par la diversification du contenu offert par Tunisie Telecom, ainsi que par la proposition de services basés sur l'internet des objets (IoT), et ce, dans plusieurs domaines, tels que la santé, les services financiers, le transport, l'industrie, etc.

Il faut aussi déployer les stratégies nécessaires pour que les abonnés s'habituent aux grands débits (100 Mbps et 1 Gbps) à travers la FO pour que la 5G devienne une nécessité pour l'abonné.

Pin It

Dernier Numéro