loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Algérie Télécom a démenti certains propos diffamatoires prétendant que l’opérateur a pris des mesures afin de bloquer le contenu de certains sites web.

« Suite aux déclarations diffamatoires ciblant Algérie Télécom, faites par certains responsables de sites web, selon lesquels, leur sites auraient été bloqués en Algérie, Algérie Télécom a tenu à éclaircir l'opinion publique que ces accusations sont diffamatoires et non-fondées », a déclaré Algérie Télécom.

« Les blocages de sites web se font uniquement dans un cadre légal et rassure l'opinion publique qu'elle n'avait pris aucune mesure restrictive et n'avait bloqué aucun site », a poursuit l’opérateur étatique.

L'entreprise publique rappelle que « toute accusation liée au cyberspace doit faire l'objet d'une déposition : toute accusation en relation avec le cyberspace doit faire objet d'une déposition auprès des autorités judiciaires, tandis que les allégations relayées sur le net relèvent de la calomnie et ne sont pas considérées comme preuves à étayer pour mener des investigations impartiales et crédibles. En cas d'absence de déposition auprès des autorités judiciaires par des individus prétendant être détendeurs de preuves, cela est considéré, de fait, comme un crime ».

  

Pin It

Dernier Numéro