loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le 26 avril, le géant émirati des télécommunications Etisalat a annoncé un bénéfice net en baisse de 8 pour cent à deux milliards de dirhams (481 millions d'euros) au premier trimestre de cette année, en raison de pertes au change.

Les revenus ont augmenté seulement de 1 pour cent à 12,9 milliards de dirhams (3 milliards d'euros), sous l'effet d' " un taux de change défavorable, notamment au Maroc, en Egypte et au Pakistan, et d'une concurrence agressive sur certains marchés ", a indiqué la compagnie.

Etisalat, deuxième groupe de télécommunications dans le monde arabe en termes de capitalisation, compte 165 millions d'abonnés dans 17 pays.

Le gouvernement des Emirats arabes unis, qui détient 60 pour cent de parts dans le groupe, avait décidé pour la première fois en juin 2015 d'ouvrir le capital d'Etisalat aux investisseurs étrangers.

Pin It

Dernier Numéro