loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le géant sud-africain des télécoms MTN a annoncé une perte de 200 millions de dollars pour l'année 2016, une première dans l'histoire de la compagnie pénalisée par une énorme amende au Nigeria et par des taux de change défavorables. 

« C'est l'année la plus difficile pour le groupe MTN en 22 ans d'histoire », a indiqué l'entreprise. En 2015, MTN avait enregistré un bénéfice de 20,2 milliards de rands (1,6 milliard de dollars). Ces mauvais résultats s'expliquent notamment par une croissance moins bonne qu'attendue tant en Afrique du Sud qu'au Nigeria, deux marchés importants pour l'opérateur, ainsi que par la dépréciation du rand face au dollar au début de l'année 2016. Mais ils sont également dus aux conséquences de l'amende d'un million de dollars (950 millions d'euros) payée aux autorités nigérianes.

L'amende sanctionnait la multinationale pour n'avoir pas respecté une injonction de l'autorité des télécommunications du Nigeria (NCC) prise pour des raisons de sécurité. En août 2015, la NCC avait demandé à tous les opérateurs mobiles du Nigeria de désactiver dans un délai d'une semaine toutes les cartes SIM anonymes, pour lutter notamment contre le groupe islamiste Boko Haram.

MTN avait initialement écopé d'une amende record de 5,2 milliards de dollars, mais en juin dernier, l'entreprise avait annoncé avoir trouvé un accord pour payer une amende de 330 milliards de nairas sur trois ans (1 milliard de dollars au taux actuel).

Malgré cette amende, le Nigeria reste l'un des plus gros marchés de MTN avec 62 millions d'utilisateurs.

Le chiffre d'affaires de l'opérateur a très légèrement augmenté (+0,4%) à 146,9 milliards de rands (11,3 milliards de dollars) en 2016.

 

Pin It

Dernier Numéro