loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Dans un communiqué, Gilbert Togbonon, le procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) a instamment invité « tous les distributeurs de cartes Sim à mettre immédiatement fin à cette pratique en tout point illégale sous peine de poursuites judiciaires » puisque la commercialisation de ces cartes préenregistrées sous le nom d’une autre personne viole les principes réglementaires du pays. Tout contrevenant aux règlements sera susceptible de sanctions sévères.

Tous les acquéreurs de carte Sim ont l’obligation de se faire enregistrer avec leurs pièces d’identité en cours de validité, poursuit-il.

Gilbert Togbonon a également mis en garde les réseaux de téléphonie mobile et a déclaré qu’ils « seront tenus responsables de la violation des prescriptions légales par suite de leur négligence à s’assurer du parfait accomplissement des formalités relatives à l’enregistrement des utilisateurs des produits Gsm. »

Face aux attentats terroristes perpétrés dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, notamment ceux voisins aux Bénin, le procureur du CRIET exige le strict respect de la réglementation en matière d’identification des abonnés afin de réduire les risques d’insécurité nationale.

 

Pin It